Ecouter de la musique sans être gêné par des fils

> TV/Hi-Fi/Vidéo - 6 mars 2017

La question que l’on se posera avant tout est la suivante: est-ce que le son qui «traverse l’air» vaut la peine ou paie-t-on un pont au détriment de la qualité? Absolument pas! Avec les appareils adéquats, la bonne installation et les réglages adaptés, vous vous épargnerez une installation fastidieuse, avec des fils qui traînent partout. De quoi jouir d’un son de belle qualité dans toute la maison.

On pourrait sans l’appeler le « grand paradoxe musical ». Car, aujourd’hui, alors qu’il existe plus de manières que jamais d’écouter de la musique, on l’écoute de moins en moins, que ce soit dans le living ou, globalement, à la maison. La raison principale est que peu de gens ont encore envie d’avoir des fils qui traînent partout dans le salon. Leur musique est stockée sur leur smartphone ou leur ordinateur portable. Et si seulement il était possible de transmettre de la musique aux haut-parleurs sans utiliser de fils… Attendez! Bien sûr que c’est possible, et même d’innombrables manières.

Mettre de la musique ou streamer sans fil se fait par divers canaux. Tout dépend de ce que vous voulez faire. Dans cet article, nous vous dévoilerons plusieurs options très intéressantes. Mais répondons d’abord à quelques questions. On se demande souvent si la musique sans fil est de bonne qualité. La réponse est simple: « la plupart du temps, oui ». En réalité, votre communication sans fil doit être considérée comme une sorte de port alternatif pour un fil. Mais ce que l’on entend reste identique. L’exception à cette règle, c’est le Bluetooth. Avec cette technologie, la qualité dépend des appareils situés de part et d’autre de la chaîne (l’émetteur et le récepteur). Mais même dans le pire de cas, la musique via Bluetooth sonne plutôt bien.

Le Bluetooth est omniprésent

Le Bluetooth est probablement la manière la plus courante et la plus universelle d’écouter de la musique. On le trouve partout: dans votre smartphone, votre tablette, votre ordinateur portable et même la plupart des ordinateurs fixes. Le Bluetooth est une technologie qui peut être utilisée dans bien plus de cas de figure que la simple émission de sons. Le Bluetooth vous permet aussi d’envoyer une demande d’impression à votre imprimante, par exemple. Mais le streaming audio dans toutes ses formes constitue bien son point fort. Tout le monde connaît aussi les kits mains libres pour les voitures, permettant de streamer de la musique ainsi que les conversations téléphoniques vers l’installation musicale de votre véhicule. Une autre excellente manière d’écouter de la musique à partir de votre smartphone (qu’il s’agisse de vos propres fichiers ou via un service de streaming) consiste à jumeler celui-ci à une enceinte acoustique équipée de Bluetooth. En ce qui concerne la portée, vous pouvez compter sur une distance d’environ 10 mètres entre l’émetteur (le smartphone ou un autre appareil) et l’enceinte.

L’autre alternative à ce type de haut-parleur est le casque Bluetooth, équipé de la même technologie. Il y a aussi d’autres applications inattendues, telles que les smart TV qui, via Bluetooth, peuvent transmettre leur son vers un casque audio, ou encore les platines, qui se connectent sans fil à un haut-parleur ou un casque, tous deux équipés de Bluetooth. Il n’est pas difficile de se régler sur le Bluetooth, mais c’est encore plus facile lorsque votre smartphone – ou tout autre appareil – dispose d’une micropuce NFC. Il vous suffit alors de tenir les deux appareils à jumeler côte à côte et d’appuyer sur la commande « confirmer » de l’écran tactile.

Le grand avantage du Bluetooth est qu’il est quasiment universel. Vous le réglez en un rien de temps et il est fiable. C’est une connexion permettant de transmettre du son d’un appareil à un autre. Cela signifie que, lors du streaming, votre smartphone doit rester allumé. Cela décharge cependant la batterie. Mais vous n’avez pas besoin de réseau, ce qui permet d’utiliser un haut-parleur Bluetooth même sur une plage loin de toute civilisation.

L’appareil connecté (votre smartphone, à titre d’exemple) fait office de poste de contrôle. Votre partenaire, par exemple, ne pourrait en effet pas régler le volume avec son smartphone. Mais attention, cela signifie aussi que tous les sons sans exception sont amplifiés par le haut-parleur, y compris les notifications et les alertes des SMS.

L’AirPlay pour les fans d’Apple

L’AirPlay constitue une autre manière populaire de streamer de la musique. Ce système est surtout intéressant lorsque vous possédez un appareil tel que l’iPhone ou l’iPad, qui vous servent à streamer. Mais les utilisateurs de Windows peuvent aussi y accéder via le logiciel iTunes, disponible gratuitement pour Mac et Windows. Il existe de nombreux appareils pouvant recevoir du streaming via AirPlay: les récepteurs AV et les enceintes sans fil, par exemple. Si vous voulez streamer via AirPlay vers un appareil qui n’est pas compatible, vous pouvez vous procurer un AirPort Express (le relais Wi-Fi d’Apple). Vous l’installez sur votre réseau et y connectez votre haut-parleur via la sortie audio de l’AirPort Express. Ce branchement s’effectue de manière analogue ou digitale et le son ainsi retransmis est de qualité CD.

L’AirPlay est très facile à utiliser, ce qui constitue son atout majeur. Il suffit d’effleurer l’écran tactile de l’iPhone ou de iPad en un mouvement ascendant et vous voyez apparaître l’option AirPlay. Cliquez dessus et vos haut-parleurs s’affichent sur le réseau. Cliquez une nouvelle fois et la musique se met en route. Si vous êtes attentif, vous aurez remarqué que nous mentionnons le réseau. C’est l’une des caractéristiques d’AirPlay: le système fonctionne avec le Wi-Fi. Si vous désirez écouter de la musique dans votre maison de vacances, par exemple, ce sera plus difficile. Heureusement, pour ce genre de situation, certains haut-parleurs AirPlay sont capables de générer leur propre réseau, mais pas tous. Une enceinte Bluetooth ne rencontrera pas à un tel problème.

Caster via Google

Une troisième solution consiste à utiliser la technologie Cast de Google. Celle-ci existe sous deux formes: les adaptateurs Google Chromecast ou intégrée dans les installations musicales sous le nom de Google Cast. Mais ne vous encombrez pas le cerveau avec ces noms. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il s’agit d’un ensemble. Les adaptateurs Chromecast sont très bon marché et constituent une belle option pour écouter de la musique en streaming via votre chaîne hi-fi ou vos haut-parleurs actuels. Distinguons cependant le Chromecast Audio, équipé d’une sortie de son (analogue ou optique), et le Chromecast, doté d’une prise HDMI à brancher sur un téléviseur. Le Chromecast est d’ailleurs capable de streamer des fichiers tant audio que des vidéos.

Le Cast fonctionne via des apps compatibles. Vous ouvrez une app et le pictogramme Chromecast apparaît. Cliquez sur celui-ci et vous pouvez y envoyer de la musique (ou une vidéo). Rien de plus simple. Ce qui est intéressant avec le Cast, c’est que la musique est directement transmise via le serveur de votre service de streaming vers votre haut-parleur. Du coup, la batterie de votre Smartphone ou de votre tablette n’est pas mise à l’épreuve. Vous pouvez carrément laisser vos appareils en mode veille. D’autres personnes peuvent aussi facilement gérer la musique via leur tablette ou leur smartphone.

Il existe de nombreux fournisseurs de musique et de vidéos ainsi que des apps, telles que BubbleUPnP, compatibles avec Chromecast. Ceux-ci permettent le streaming de vos propres fichiers musicaux. Votre musique est transmise en haute résolution via le Cast et vous pouvez même avoir simultanément plusieurs récepteurs Chromecast chez vous. De cette manière, vous entendez le même morceau dans toute la maison.

DLNA via le réseau

Le DLNA est une également une option de streaming relativement courante. Le plus étonnant, c’est qu’elle est présente sur de nombreux appareils, mais peu de gens le savent. Et pour compliquer l’affaire, beaucoup de fabricants lui donnent un nom différent, ce qui rend encore plus difficile de soupçonner sa présence.

Le DLNA a surtout été créé pour streamer vos fichiers – tant la musique, les photos et les vidéos – sur votre installation existante. Ce système est encore plus intéressant si vous possédez une solution NAS, où sont stockés des fichiers médias. Vous souhaitez écouter un service de streaming? C’est aussi possible via le DLNA, mais un peu complexe. Le DLNA a la réputation d’être compliqué mais, dans la pratique, ce n’est pas le cas. Sa seule complexité réside dans le fait qu’il est constitué de trois parties: un serveur média (un NAS ou votre PC contenant des fichiers médias), un appareil de contrôle (une app sur votre smartphone: il en existe de nombreuses disponibles gratuitement) et, enfin, l’appareil de destination (un appareil audio ou une smart TV). La plupart des apps de contrôle permettent de streamer à partir de vos appareils mobiles. Dans ce cas, vous n’avez besoin ni de NAS, ni de PC. Le gros avantage du DLNA se trouve dans le fait qu’il n’altère pas les fichiers médias, ce qui n’influence pas la qualité. Il faut cependant avouer qu’il est moins facile à utiliser que le Bluetooth ou l’AirPlay.

Fonctions multiroom

De plus en plus de marques offrent des solutions multiroom prêtes à l’emploi. Des marques telles que Bose, Sonos et Denon, mais aussi Yamaha, Samsung et Sony proposent des appareils qui se commandent à l’aide d’une app et auxquels l’on peut jumeler des enceintes. Ce qui est très pratique si vous organisez une fête et que vous voulez émettre le même son dans toutes les pièces d’une maison. Vous préférez plutôt une musique différente dans chaque pièce? C’est également possible. L’offre très vaste en matière d’appareils varie selon les marques. La plupart du temps, il est possible de choisir entre différents formats d’enceintes sans fil, une soundbar et parfois des chaînes hi-fi et des récepteurs AV équipés d’une fonction multiroom. Dans la plupart des cas, vous ne pouvez combiner que les appareils de la même marque.

Le multiroom est le plus impressionnant si vous installez des haut-parleurs dans différentes pièces. Vous pouvez ainsi en placer un petit dans la salle de bain, par exemple, et deux autres, à utiliser en mode stéréo, dans le salon. Les appareils multiroom jouent la plupart du temps vos propres fichiers, via des services de streaming ou des émetteurs radio internes. Bien souvent, ils sont aussi équipés de Bluetooth et/ou d’AirPlay, ce qui les rend on ne peut plus polyvalents.

Bluetooth et qualité de streaming

Si vous streamez de la musique via Bluetooth, celle-ci est transformée en « coulisse » à un certain format, afin de faciliter sa transmission. Il peut s’agir de fichiers MP3 ou d’autres types de fichiers. En mode standard, ce système fait usage d’un codec appelé SBC, mais celui-ci est de moins en moins utilisé. Les MP3 et les AAC sont les plus courants, les uns chez Android, les autres chez iOS. La meilleure qualité est délivrée par l’AptX, un codec présent sur de nombreux smartphones Android haut de gamme et sur les haut-parleurs de luxe. En soi, les différences audibles entre les AAC, MP3 sont plutôt minimes et le vieux format SBC semble, en comparaison, bien sourd et pauvre. Le problème se pose aussi si le matériel source est de mauvaise qualité comme, par exemple, le streaming via YouTube. Le formatage par lequel passent les fichiers musicaux pour être transmis en streaming via Bluetooth augmente bien souvent les défauts sonores. Notre conseil: ne lésinez pas sur la qualité de la musique. Qu’il s’agisse de services de streaming ou de fichiers musicaux, écoutez votre musique en haute définition (par exemple, des MP3 à 256 Kbps ou des fichiers FLAC).

Ajouter du streaming

Vous possédez déjà une installation musicale ou des haut-parleurs avec lesquels vous souhaitez écouter de la musique en streaming? C’est tout à fait possible et il existe même plusieurs options. Vous pouvez, par exemple, y connecter un adaptateur Bluetooth à l’aide d’un câble RCA. Pour l’AirPlay, l’AirPort Express constitue la solution idéale. Le Chromecast Audio est, pour sa part, lui-même un adaptateur spécifiquement créé à cet effet. Enfin, la plupart des gammes multiroom proposent presque toutes une solution de streaming (à connecter avec un amplificateur) ainsi qu’un amplificateur, équipé d’une option de streaming, auquel il suffit de connecter des haut-parleurs.

Votre réaction

Votre réaction a été enregistrée.

Vous avez déjà réagi sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroller vers le haut