Menu
Retour

Comment choisir le bon sèche-linge

19 janvier 2018

Nos emplois du temps sont de plus en plus chargés, ce qui a d’inévitables conséquences sur notre liste de choses à faire dans le ménage. La montagne de linge sale n’a de cesse de devenir de plus en plus haute. Si l’on veut tout gérer en un temps record, il nous faudrait peut-être un sèche-linge. Mais comment faire le bon choix ? Nous allons vous indiquer la voie à suivre.

Commencer par le commencement

Tout comme pour l’achat d’une machine à laver, on ne fonce pas tête baissée sur n’importe quel modèle de sèche-linge. Il est important de déterminer tout d’abord de quel type d’appareil vous avez besoin. La première option est le sèche-linge avec pompe à chaleur. C’est le choix le plus économe en énergie, car il réutilise la chaleur produite. Il est pas moins de 60 pour cent plus économique que le sèche-linge traditionnel à condensation. Inconvénient : son prix d’achat est élevé et un cycle complet de séchage dure près de 110 minutes. Mais grâce aux économies d’énergie, il sera tôt ou tard rentable.

Une autre option est le sèche-linge à évacuation. Ce type d’appareils évacue l’air chaud vers l’extérieur au moyen d’un tuyau en plastique. Le séchage s’effectuant à haute température, un cycle dure en moyenne 80 minutes. Inconvénient : ces appareils sont bien moins économes en énergie que la première catégorie. Troisième option : le sèche-linge à condensation où l’humidité est recueillie sous forme de condensats dans un bac récolteur. Certaines maisons disposent d’une évacuation intégrée pour ce type de sèche-linge, mais vous pouvez également prévoir un bac spécial à cet usage. En termes de durée de séchage ou de prix d’achat, le sèche-linge à condensation est comparable au sèche-linge à évacuation.

Si aucun de ces appareils ne vous tente, il existe aussi un appareil combiné qui fera peut-être votre bonheur. C’est une solution deux-en-un qui sert à la fois de lave-linge et de sèche-linge. Vous économiserez ainsi pas mal d’argent et d’espace, mais il y a un bémol : vous ne pourrez jamais laver et sécher votre linge en même temps. Vous réussissez à bien gérer votre pile de linge sale ? Alors c’est peut-être l’option idéale pour vous.

Enfin il est préférable, tout comme pour une machine à laver, de choisir un appareil, quel qu’il soit, économe en énergie. Vous pourrez non seulement le payer avec des écochèques, mais vous pourrez aussi veiller à ce que votre facture d’énergie baisse sensiblement. Il faut savoir qu’un sèche-linge est l’un des appareils ménagers les plus énergivores. Lisez donc bien l’étiquette et optez pour un appareil avec un label A+++ ou A++.  

Où se trouve votre buanderie ?

Pour choisir le type d’appareil qui vous convient le mieux, vous devrez tenir compte de l’endroit où vous allez installer votre sèche-linge. Si vous êtes sur le point de déménager et que vous ne savez pas encore où se trouvera votre buanderie, attendez un peu avant de l’acheter. Vous ne voudriez pas vous retrouver avec un appareil nécessitant une évacuation vers l’extérieur alors que vous n’en avez pas la possibilité. Ou encore : imaginez que votre buanderie se trouve juste à côté de votre chambre et que l’appareil que vous avez choisi est très bruyant... Bye bye le tarif de nuit !

Quelques conseils pratiques :

  • Si vous choisissez un sèche-linge à condensation et que vous voulez l’installer au-dessus de votre lave-linge, optez pour un bac récupérateur situé sous l’appareil. Si vous le posez sur le sol, choisissez un modèle où le bac se trouve en hauteur.
  • Si vous envisagez de superposer les deux machines, n’oubliez pas de vous procurer une entretoise. Pour éviter tout accident.
  • Si vous optez pour un sèche-linge à condensation, veillez à ce que votre buanderie soit régulièrement ventilée. Sinon vous risquez de voir apparaître des moisissures dans la pièce.
  • Tout comme pour un lave-linge, veillez bien au sens d’ouverture de la porte. C’est plus pratique quand la porte du lave-linge et celle du sèche-linge s’ouvrent dans le même sens.
  • Sur l’étiquette énergétique de votre sèche-linge, vous trouverez le niveau sonore exprimé en décibels. Choisissez un appareil à moins de 65 dB pour ne pas être gêné par le bruit la nuit.
  • Le volume de remplissage moyen d’un sèche-linge se situe entre 7 et 9 kg. La devise « plus c’est grand, mieux c’est» n’a pas de raison d’être ici, car c’est en remplissant efficacement votre tambour que vous consommerez le moins d’énergie.

Derniers gadgets

Si, à la maison, vous êtes responsable de la gestion du linge (lessive et séchage), vous aimerez peut-être opter pour l’appareil le plus convivial. C’est pour cette raison que nous estimons important de vous tenir informé(e) des toutes dernières tendances centrées sur le séchage intelligent grâce à un appareil intelligent.

Comme tout autre appareil ménager, votre sèche-linge doit être nettoyé régulièrement. Mais en 2018, personne ne sera étonné d’apprendre qu’il existe des sèche-linge à condensation autonettoyants. Fini de nettoyer les filtres, car certains appareils le font eux-mêmes. Et le repassage, vous en avez plus qu’assez ? Alors voici une bonne nouvelle : il existe des sèche-linge avec fonction vapeur intégrée. Fini les vêtements chiffonnés : votre linge ressort sans plis.

Autre atout pratique de nombreux sèche-linge : la sécurité enfants. Lorsque vous lancez un cycle de séchage, tous les boutons sont verrouillés automatiquement. Vos enfants ne pourront rien modifier au programme et vous pourrez vous consacrer à d’autres tâches en toute quiétude. Dernier petit gadget : le capteur d’humidité. L’appareil sent quand votre linge est sec et ne tourne donc pas plus que nécessaire. En conséquence, moins de traces d’usure sur le linge et une belle économie d’énergie et de temps.

Si vous installez votre sèche-linge dans une pièce sombre, il est toujours intéressant de vérifier en magasin qu’il est équipé d’un éclairage intérieur. La lampe s’allume à l’ouverture du hublot, comme lorsque vous ouvrez la porte de votre réfrigérateur. Ainsi vous n’oublierez plus jamais la dernière chaussette noire ! Le programme rafraîchissement est un autre gadget intéressant, conçu spécialement pour les vêtements qui sentent le renfermé ou le tabac, mais qui ne sont pas vraiment sales. Vous éviterez ainsi de les laver inutilement et par conséquent de les user.

Vous avez peur de voir votre pull en laine favori rétrécir ? Bonne nouvelle, bon nombre de sèche-linge sont aujourd’hui équipés d’un programme spécial laine. Vous reconnaîtrez ces sèche-linge au logo Woolmark, qui vous garantit que vous pouvez y mettre vos textiles en laine même si l’étiquette indique d’éviter le sèche-linge. Vous manquez de temps ? Utilisez le programme séchage rapide ‘Quick Dry’ qui ne dure généralement que 40 minutes.

Pour que votre appareil dure plus longtemps

Quelques conseils :

1.  Remplissez toujours le tambour autant que possible
2. Utilisez la fonction de démarrage différé si vous faites tourner votre sèche-linge la nuit ou si vous partez travailler
3. Séparez le linge épais du linge plus fin, délicat
4. Nettoyez régulièrement le filtre à peluches
5. Videz le bac récolteur après chaque cycle de séchage
6. Vérifiez régulièrement votre tuyau d’évacuation pour voir s’il n’est pas bouché
7. Utilisez des balles de séchage. 

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()