Menu
Retour

Comment cuisinier au cours de la fin d’année

Conseils et astuces
Temps de lecture minutes
20 décembre 2018

Le fait de s’asseoir à table ne doit pas mettre un terme à la fête. Finissons-en avec le ratio « une personne en cuisine versus tous les autres convives à la salle à manger » ! Oui, la nouvelle mode est d’avoir tout le monde qui cuisine, tout le monde qui mange et surtout tout le monde qui savoure la fête ! C’est nettement plus convivial !

Fondue : délicieuse plongée

La fondue est un classique qui a disparu pendant un certain temps, mais qui connaît un véritable regain de succès ces dernières années. Le principe est connu : un ou plusieurs caquelons centraux avec de l’huile au-dessus d’une flamme. Les convives piquent des morceaux de viande ou de poisson sur une longue fourchette à fondue, plongent ceux-ci dans de l’huile ou tout autre liquide de cuisson avant de s’offrir une dégustation finale. En outre, la fondue de nos parents n’est plus celle d’aujourd’hui. Plus question de feu, mais des systèmes électriques beaucoup plus sûrs. La fondue peut être utilisée de plusieurs façons, comme avec de l’huile d’arachide, de l’huile de pépins de raisin et, pour une touche plus asiatique, de l’huile de sésame ou un bouillon aux légumes. Pensez à des ingrédients moins traditionnels pour votre fondue. Des exemples ? Une fondue au fromage ou, pour les personnes qui aiment le sucré et/ou les fêtes d’anniversaire, une fondue au chocolat avec des guimauves et des morceaux de fruits.

Raclette : onctueux festin fromager

La raclette est un plat ancien originaire de Suisse où le fromage est fondu et consommé immédiatement. Souvent accompagnée de pommes de terre en chemise, de pain, de champignons et de cornichons, la raclette s’arrose d’un bon verre de vin blanc. Aujourd’hui, nous avons l’habitude des raclettes sous le grill de notre appareil à raclette. Plus personne ne doit attendre son tour et tout le monde obtient la bonne consistance de fromage ou de croûte. Des légumes, des pommes de terre et d’autres plats d’accompagnement chauds peuvent être préparés en même temps sur la plaque du grill. Et comme il ne s’agit plus d’un seul et gros morceau de fromage, vous pouvez en proposer diverses variétés à vos invités.

Gourmet : vos poêles à table

Un gourmet est toujours une bonne idée, que ce soit pour un moment cosy, une fête avec un grand nombre de convives, voire lorsqu’il faut tenir compte de l’arrivée intermittente d’invités. Vous faites cuire viande, poisson, œufs et autres ingrédients dans la plaque du dessus, que ce soit ou non dans des casseroles individuelles, tandis qu'en dessous, vous gardez au chaud des portions moins importantes, faites griller des légumes, voire gratinez une couche de fromage. Le principal atout du gourmet est sa variété. Tout ce que vous pouvez cuisiner sur une cuisinière classique peut aussi être aussi préparé sur un gourmet.

Grillades en groupe

Tout comme avec votre gourmet, vous pouvez préparer une grande variété d’ingrédients sur un gril. Ces appareils de table existent en plusieurs formes et tailles. Chacun possède ses propres forces. Vous n’avez pas besoin d’y utiliser de l’huile ou du beurre si vous utilisez un gril en pierre. Les savoureuses marinades conviennent mieux aux poêles d’un service à raclette. Les petits os se prépareront tant sur un gril en pierre que sur une plaque teppanyaki, mais nous n’avons pas peur d’être traités de nostalgique lorsqu’on affirme que c’est meilleur sur une plaque rainurée. Les plaques teppanyaki ont le principal avantage d’être allongées, ce qui permet à chacun de les atteindre plus facilement sur les tables autour desquelles de nombreux invités ont pris place.

Fondue au chocolat

Si vous vous débrouillez bien avec une fondue au fromage, une fondue au chocolat ne devrait pas vous poser de problème. Dans le même caquelon que celui utilisé pour le fromage, faites fondre suffisamment de chocolat noir pour remplir la moitié du récipient. Mélangez avec un filet d’eau et réchauffez. Ne faites pas bouillir le chocolat. Aromatisez-le avec quelques cuillères d’Amaretto. Assurez-vous aussi d’avoir un bel assortiment d’ingrédients à  tremper : des morceaux d’ananas, de belles fraises mûres, des tranches de bananes et de poires, des biscuits croustillants, des morceaux de massepain… Tout ce qui est délicieux avec du chocolat peut être plongé dans le caquelon. Versez quelque chose de frais dans les verres, car il est difficile de qualifier cette fondue de légère.

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()