Menu
Retour

Dix règles d’or pour une bonne hygiène en cuisine

14 mai 2020

Avant de vous en rendre compte, votre cuisine peut devenir un véritable nid à bactéries. Vous savez donc aussi que tout doit être propre. Mais saviez-vous qu’il vaut mieux que le fromage et la viande aient leur propre place dans le réfrigérateur ? Que vous devez avoir minimum deux planches à découper ? Voici dix conseils de notre expert pour une bonne hygiène en cuisine.

1. Une cuisine propre requiert un chef propre

Une bonne hygiène de cuisine commence par une bonne hygiène personnelle. Donc, lavez d’abord vos mains. Si vous avez été occupé avec du fromage, de la viande crue, lavez alors chaque fois vos mains avant de continuer. Assurez-vous d’avoir toujours un essuie de cuisine propre légèrement humide à portée de main et un tablier ne vous protégera pas seulement des éclaboussures, mais aussi votre nourriture contre ce que vous portez peut-être comme microbes sur vos vêtements. Éternuez, tousser et toussoter dans la cuisine est évidemment hors de question.

keuken, hygiëne

2. N’oubliez pas l’éponge

Cela va de soi : une cuisine hygiénique est une cuisine où tout est propre. C’est bien plus qu’un plat de travail impeccable. Vous nettoyerez donc chaque appareil, d’un four encastré jusqu’au couteau dans votre robot de cuisine ou au bac de votre machine à pain après utilisation. Faites régulièrement de même avec l’intérieur de votre réfrigérateur ou le filtre de votre hotte. Sachez que les brosses à récurer et les éponges mal ou pas bien rincées et séchées sont un paradis pour les bactéries.

keuken, hygiëne

3. Gardez les choses au sec

Tout comme cette éponge ou brosse à récurer, mieux vaut garder l’ensemble de votre cuisine au sec. L’humidité, c’est chercher les problèmes. Donc, séchez l’évier. Accrochez de préférence les essuies de cuisine ailleurs pour les faire sécher. Ne laissez pas non plus sécher d’eux-mêmes ce couteau à pain et cette passoire que vous venez de laver car vous ne vouliez pas les mettre au lave-vaisselle et ne rangez rien d’humide dans une armoire. De la condensation ou des quelques gouttes de lait dans le réfrigérateur ? Enlevez-les au plus vite. Le bac de récupération de votre machine à café ? Videz et séchez-le régulièrement. Vérifiez aussi de temps à autre si l’évacuation de votre évier ne fuit pas.

4. Déchets dans la cuisine ?

La poubelle se trouve aussi dans la cuisine chez vous ? OK, c’est pratique, mais pas une bonne idée pour autant. Optez en tout cas pour un exemplaire bien hermétique qui s’ouvre sans les mains. Un bac encastré sous l’évier est astucieux, mais en fait irresponsable. Choisissez un petit modèle, qui vous oblige chaque soir à le vider dans une plus grande benne qui ne se trouvera pas dans votre cuisine.

5. Évitez les contaminations croisées

La viande crue, le poisson et le fromage ne font pas bon ménage avec d’autres denrées alimentaires. Les bouchers ne sont pas pour rien obligés de conserver le fromage et la viande dans des compartiments séparés. Suivez leur exemple et utilisez un maximum de boîtes en plastique hermétiques. Et ce, dans votre garde-manger et réfrigérateur. Sachez aussi que la planche à découper lambda contient plus de bactéries que la lunette des WC ordinaires. Réservez une planche à découper pour la viande crue, le poisson et le fromage, et une autre pour les légumes.

keuken, hygiëne

6. Laver d’abord, au réfrigérateur ensuite

Allez à l’encontre du réflexe de ranger directement les légumes et les fruits de votre sac à provisions dans le réfrigérateur. Il est toujours intelligent de limiter au maximum le temps entre la chambre froide du magasin et le réfrigérateur à la maison, mais ces cinq minutes en plus pour les rincer au préalable en profondeur ne feront pas la différence. Vous voulez en effet conserver vos fruits et légumes, pas la saleté, des éventuels restes de pesticides et des bactéries. Avantage supplémentaire : vous gagnerez du temps quand vous commencerez à cuisiner.

keuken, hygiëne

7. Un doute ? Jeter !

Une date de péremption est pratique, mais pas une garantie. Il a toujours pu se passer quelque chose lors de la chaîne du froid. Cela vaut aussi pour ces carbonades maison ou ce quart de pizza de la veille : si l’aspect ou l’odeur est douteuse, ou la consistance étrange, mieux vaut jeter. De la soupe en conserve avec une biscotte ne vous tentait peut-être pas, mais sera une meilleure alternative. N’exagérez toutefois pas en envoyant aussi à la poubelle un morceau de fruit ou de légume un peu amoché mais pour le reste encore parfaitement mangeable. Faites en une habitude hebdomadaire : débarrassez-vous d’aliments ‘oubliés’ dans votre réfrigérateur.

8. Refroidissez ou réchauffez sans compromis

Ne décongelez jamais quelque chose sur votre plan de travail mais bien dans le frigo, ou votre four/four à micro-ondes s’il est équipé d’une telle fonction. Ou plongez le récipient/aliment congelé scellé dans de l’eau froide. Mettez d’abord les excédents dans un récipient en plastique, ensuite quelque peu dans le congélateur pour faire baisser rapidement la température, et seulement ensuite dans le réfrigérateur. La ‘zone de température dangereuse’ pour de nombreux aliments se situe entre  4° C et 60° C. Réchauffez dès lors de la nourriture périssable,  tout comme des restes réchauffés, au moins à 70° C avant de la servir. Et sachez que 70° C à l’extérieur ne signifie pas toujours 70° C à l’intérieur des aliments. Un thermomètre culinaire vous permettant de mesurer l’intérieur de vos aliments ne peut donc manquer dans aucune cuisine.

9. Le côté extérieur oublié

Qu’il faille nettoyer l’intérieur de votre réfrigérateur, four ou autre appareil de cuisine est une évidence et devrait être une routine ixe. Mais nous oublions trop souvent l’extérieur. Alors que nous le touchons pourtant souvent sans avoir toujours lavé nos mains au préalable. Accordez dès lors régulièrement de l’attention au nettoyage des panneaux de contrôle, qu’il s’agisse d’écrans tactiles ou des boutons de votre cuisinière. Échappent aussi souvent à votre vigilance : les poignées des armoires, tiroirs, fours, réfrigérateurs,…

keuken, hygiëne

10. Vous pouvez goûter, mais…

À moins d’être pleinement sûr de votre fait, vous voulez évidemment goûter si cette sauce ne manque pas d’une pincée de sel ou d’épices. Chaque chef qui se respecte le fait. Ne faites toutefois jamais cela avec une cuillère en bois ou une spatule, mais utilisez une cuillère ou fourchette séparée que vous nettoierez chaque fois sous l’eau du robinet.

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()