Menu
Retour

Journée Internationale du Thé : les bonnes pratiques pour préparer le thé

21 mai 2021

De plus en plus de gens célèbrent ce 21 mai : la Journée Internationale du Thé. Hourra ! Oui, le thé est actuellement totalement ultra-tendance. Cette boisson ne présente pas seulement un tas d’avantages pour la santé, elle est également un vrai délice. La sommelière du thé de Curiosithee, Ann Vansteenkiste partage aujourd’hui ses conseils et astuces sur l’art de servir le thé.

Une manière de vivre plus consciente

Vous connaissez certainement les sommeliers dans l’univers du vin, mais saviez-vous qu’il existe aussi des sommeliers spécialisés en thé ? Pour Ann Vansteenkiste, la sommelière du thé derrière Curiosithee à Rumbeke, le thé est bien plus qu’une simple passion. “Pour moi, boire du thé est le choix d’une manière de vivre plus consciente”, raconte-t-elle. “Je suis de nature assez désordonnée, mais préparer et servir le thé dans le respect de la tradition m’apaise.” La sommelière du thé Ann peut perdre son coeur et son âme dans ses théières. “Voir les feuilles de thé tournoyer dans l’eau”, pense Ann à voix haute. “Cela peut me procurer un sentiment agréable et chaleureux. Cela me fait rire spontanément.” Aujourd’hui, la sommelière du thé partage ses  du thé.

thee

1. Optez pour un thé sans arômes

“Si vous remarquez sur l’emballage que votre thé contient des arômes, même des arômes naturels, remettez-le immédiatement dans le rayon”, raconte la sommelière du thé Ann. Les arômes sont des exhausteurs de goût ajoutés au thé et fabriqués de manière chimique. “Si vous laissez un thé infuser ne fût-ce que deux à trois minutes, ce sont souvent seulement les arômes ajoutés qui se libèrent, pas les substances dans le thé qui ont justement un impact positif sur votre organisme.”

Que vaut-il mieux faire à la place : “Examinez bien les emballages, également dans les magasins qui misent pleinement sur des produits naturels et purs. Ou expérimentez vous-même avec des herbes  et des fleurs du jardin. La règle d’or est : ce qui peut être mangé, peut aussi être infusé.”

thee

2. N’utilisez pas de sachets de thé

Les sachets de thé pré-remplis sont un no go absolu pour notre sommelière du thé. “Les sachets renferment des microplastiques et sont souvent également décolorés.” À cela s’ajoute le fait qu’ils dégagent aussi un certain goût. “Je mets tout le monde au défi de découper le sachet, d’en retirer le thé et de préparer du thé avec le sachet uniquement”, conclut Ann. “Croyez-moi, cela n’aura pas bon goût.”

Que vaut-il mieux faire à la place : “Préférez toujours du thé en vrac. Un filtre à thé, mis à part pour certaines sortes de tisanes, est en réalité superflu. Les feuilles de thé descendront naturellement vers le fond. Cela vous incitera également à servir le thé dans le respect de la plus pure tradition et vous apaisera.”

3. Utilisez la bonne eau pour votre thé

L’eau du robinet est un no go si vous désirez maîtriser pleinement l’art de servir le thé. Toutes les eaux en bouteille ne conviennent même pas pour préparer le thé parfait. “De l’eau contenant trop de calcaire et de minéraux, est moins pure. Moins de substances issues des feuilles de thé sont libérées et celles qui le sont se fixent au calcaire et aux minéraux. Le résultat est un thé trouble et de qualité inférieure avec une membrane qui flotte à la surface.”

Que vaut-il mieux faire à la place : “Ne préparez du thé qu’à l’aide d’eau très pauvre en minéraux. Les résidus secs ne peuvent pas dépasser les 50 mg par litre. Souvent, cela se trouve mentionné sur la bouteille. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez aussi effectuer simplement le calcul sur l’emballage.”

4. Ne faites jamais bouillir votre eau

Vous n’auriez-pas imaginé qu’il s’agisse d’une grosse gaffe, n’est-ce pas? “Et, pourtant, c’est le cas”, prévient Ann. “Vous risquez ainsi de brûler les feuilles de thé. L’eau bouillante possède aussi une structure différente, donc oui : le goût de votre thé sera aussi, même après refroidissement, complètement différent.”

Que vaut-il mieux faire à la place : “Ne faites jamais bouillir l’eau. Utilisez éventuellement une bouilloire dont vous pouvez régler la température. Plus la structure de votre thé est solide, plus il supportera des températures élevées. Pour du thé noir, par exemple, vous pouvez utiliser une eau à 90 degrés, pour des fleurs, pas plus de 80 degrés. Les gens boivent généralement aussi leur thé beaucoup trop chaud. Après infusion, une température pour boire de 50 à 60 degrés est en réalité plus que suffisante.”

thee

5. Laissez votre thé infuser suffisamment

Laisser infuser quelque 2 grammes de thé pendant 2 minutes dans 200 ml d’eau : c’est ainsi que la  majorité des gens préparent leur thé. La sommelière du thé Ann Vansteenkiste n’en fait pas partie.  “Les substances bénéfiques du thé ne se libèrent en réalité qu’après un quart d’heure à une demi-heure seulement.”

Que vaut-il mieux faire à la place : “Utilisez moins de thé et plus d’eau. Vous n’avez en fait pas besoin de plus d’1 gramme de thé par litre d’eau. Vous ne devez aussi certainement pas boire votre thé froid. Si vous employez une théière en verre, vous pourrez également garder votre thé chaud avec une bougie chauffe-plat.”

 

thee

Voici comment choisir un thé de qualité supérieure

  1. Choisissez toujours du thé biologique.
  2. Votre thé doit être en vrac et les feuilles de thé entières.
  3. Sachez d’où votre thé est originaire : n’hésitez pas à faire des recherches sur les plantations. Vous pourrez découvrir les méthodes utilisées lors de la cueillette et si les employés travaillent dans de bonnes conditions.
Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()