Menu
Retour

Les enfants vs les légumes

16 juillet 2020

Vous vous souvenez peut-être de ces drames à table lorsque vous deviez manger des légumes. Sinon, vos enfants vous le rappellent sûrement quand vous voulez qu’ils mangent cette portion de légumes sains.

Quel est le problème ?

L’aversion des enfants (et de certains adultes) viendrait d’un ancien instinct. Le goût souvent amer de nombreux légumes était jadis considéré comme « trop dangereux à manger ». Nos papilles gustatives ne changent pas avec l’âge. Cependant, nous apprenons à mettre de côté ce mécanisme de protection enraciné et inutile aujourd’hui.

À ne pas faire...

Superman n’est pas fascinant : cela peut être surprenant, mais les enfants sont moins enclins à manger des légumes quand on leur dit qu’ils les rendent plus sains, plus grands, plus intelligents ou plus forts. Apparemment, mieux vaut ne pas leur donner d’explication ou tout simplement les incorporer dans des plats savoureux. Pas besoin de danse de la joie : les enfants félicités pour avoir mangé quelque chose de banal comme des légumes deviennent de moins en moins motivés à continuer à le faire. Alors la prochaine fois, pas de compliments quand votre enfant avale une bouchée d’épinards.

Le harcèlement est contre-productif : pousser trop fort ou trop longtemps incite les enfants à associer davantage les légumes à quelque chose de négatif qu’à quelque chose qu’ils n’aiment pas. Le dissimulateur démasqué : imaginez quand un enfant découvre que vous avez caché des légumes dans son plat préféré !

Voilà ce qu’il faut faire

  • Cuisiner ouvre l’appétit : impliquez vos enfants en cuisine. Laissez-les vous aider à cuisiner des légumes. Ils seront ainsi plus enclins à en manger. Commencez avec des légumes qui n’ont pas un goût trop prononcé.
    La courgette déguisée : une soupe aux épinards mélangée avec des boulettes est souvent plus appétissante que les mêmes épinards simplement présentés dans une assiette. Des carottes et des courgettes coupées en morceaux peuvent être « vendues » comme des pâtes colorées, tant que la sauce bolognaise est présente. Sauce dans laquelle de gros morceaux de légumes sont déjà présents, mais pas en purée.
    Rendez les légumes interactifs : laissez-les choisir les toppings à base de légumes sur leur pizza ou proposez-leur des carottes, du concombre ou du chou-fleur trempé dans du guacamole, du houmous ou d’autres dips.
    Comme les grandes personnes : vous êtes plus âgé, un modèle et vous appartenez à la catégorie des « grandes personnes ». Trois raisons de donner le bon exemple et peut-être de repenser à votre propre aversion pour certains légumes.

Des desserts aux légumes

Mangez vos légumes, et ensuite vous aurez droit à un dessert... aux légumes. Ces idées de desserts ne sont pas vraiment saines, mais procureront des sensations gustatives uniques. Nos favoris sont les carottes trempées dans de la panna cotta, les betteraves dans un gâteau au chocolat, les patates douces dans un pudding au chocolat au lait et la compote de poires au panais.

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()