Menu
Retour

2021 jaillit musicalement des starting-blocks avec ces nouvelles sorties

30 décembre 2020

2021 a beau démarrer laborieusement, musicalement, l’an neuf prend un départ sur des chapeaux de roue. Nous profitons ainsi en janvier de nouvelles oeuvres de Taylor Swift, Passenger, Kurt Vile, Barry Gibb, Bombay Bicycle Club et Steve Wilson. 

Taylor Swift - Evermore

En 2019, est sorti ‘Lover’. Cet été, elle a surpris avec ‘Folklore’ et maintenant il y a ‘Evermore’. Taylor Swift combine soif infatigable de créativité avec évolution musicale. Swift a toujours le coeur sur la main, mais transforme cela comme jamais auparavant dans des textes d’une précision chirurgicale. Des perles d’observations tranchantes brillent dans des mélodies entraînantes à carrément fascinantes. Evermore comprend aussi quelques solides collaborations. C’est ainsi que Justin Vernon, le leader de Bon Iver, embellit la chanson titre et que ses amies de HAIM l’imitent avec ‘No Body, No Crime’.

Genre : pop-folk

En magasin

Passenger - Songs for the Drunk and Broken Hearted

‘Songs for the Drunk and Broken Hearted’ est déjà le 13e album de l’auteur-compositeur-interprète Passenger, mais il n’a pas coulé de source. Il décrit lui-même la création comme  “un processus long, tortueux et parfois frustrant”. La crise du Covid-19 lui a fourni l’excuse parfaite pour en retarder et peaufiner la sortie… pour en faire ce qui peut être considéré comme sa meilleure oeuvre jusqu’ici. Une ode unique au chagrin d’amour et à la manière de l’améliorer quelque peu ou de l’assombrir considérablement par une consommation excessive d’alcool.

Genre : auteur-compositeur-interprète

Sortie : 8 janvier

Barry Gibb - Greenfields

‘Greenfields’ de Barry Gibb s’intitule en entier ‘The Gibb Brothers Songbook, Vol 1’. Les Gibb Brothers sont peut-être mieux connus sous le nom de Bee Gees. Barry a réuni des artistes amis tels que Dolly Parton, Keith Urban, Olivia Newton John, Jason Isbell et Sheryl Crow dans un studio légendaire de Nashville. Ensemble, ils ont enregistré un album plein de versions excentriques de classiques des Bee Gees. La majorité des artistes invités et Nashville apportent une touche résolument country, mais le talent de Gibb et le matériel d’origine mondialement célèbre surpasse tous les genres.

Genre : pop

Sortie: 8 janvier

Kurt Vile - Speed, Sound, Lonely KV

Sur ‘Speed, Sound, Lonely KV’, Kurt Vile fait ce en quoi il excelle : couler de l’humour et du pathos dans des chansons où ces deux ingrédients se renforcent indéfiniment. Vile se montre en même temps une nouvelle fois un guitariste ingénieux conscient que ses fans n’ont absolument aucune objection à des outros qui doublent quasiment la durée du morceau. ‘Speed, Sound, Lonely KV’ est plein de sublimes chansons sur les petits plaisirs de l’existence qui sont trop souvent négligés. Kurt Vile se félicite et partage cette joie et un succès louable via sa musique.

Genre : alternatif

Sortie : 15 janvier

Bombay Bicycle Club - I Had the Blues but I Shook Them Loose

Avec ‘I Had the Blues but I Shook Them Loose’, les indie-rockers anglais de Bombay Bicycle Club ont confié leur son à la fois émotionnel, fragile et explosif au producteur Jim Abbiss. L’homme qui se cache derrière les débuts dévastateurs des Arctic Monkeys. Le résultat est peut-être leur album le plus chaleureux, le plus cohérent et le plus adulte jusqu’ici. Les fans inquiets peuvent être immédiatement rassurés : ils n’ont pas perdu la moindre once de ce charme juvénile qui les caractérise typiquement.

Genre : indie-rock

Sortie : 15 janvier

Steven Wilson - The Future Bites

Tout comme de nombreux artistes, l’auteur-compositeur-interprète anglais pieds nus Steven Wilson s’est vu contraint de reporter ses grands projets d’une tournée ainsi que la sortie de son nouvel album ‘Future Bites’. Ce qui fut un manque pour 2020, rend déjà 2021 bien meilleur. Voici ce que les critiques disent déjà : “Une étreinte glorieuse de dance, electro et pop”, “des vocalises entraînantes pourvues d’une fausse pellicule de sucre”, “un tour sur des montagnes russes en forme d’album” et peut-être le moins surprenant “Wilson demeure imprévisible”.

Genre : pop-rock

Sortie : 29 janvier

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()