Menu
Retour

Album du Mois: Tomorrowland 2018

20 juillet 2018

Les People of Tomorrow savent que Tomorrowland est bien plus qu’un festival. C’est la musique qui rassemble les gens. Qu’ils aient eu la chance d’obtenir un ticket ou pu suivre les retransmissions en direct à l’autre bout du monde. Ou alors pu profiter de la bande-son de The Story of Plaxanis, composée par les plus grands DJ qui ont foulé les scènes de Boom.

Du vendredi 20 au dimanche 22 juillet, et du vendredi 27 au 29 juillet, le Domaine provincial De Schorre à Boom peut se targuer d’être, durant ces deux week-ends, l’épicentre de la musique électro. Un festival dance sans égal, que ce soit en Belgique, en Europe et même dans le monde. Pour cette édition, les visiteurs sont encore venus de tous les pays. Quatre cent mille festivaliers s’y sont retrouvés pour assister aux concerts de plus de mille artistes de tous les genres, styles et sous-genres de musique électronique. Lisez notre article sur les meilleures App pour vivre un weekend Tomorrowland au TOP ! 

De quoi garantir plus de cent mille minutes de musique. En faire un CD, et même un triple CD, semble impossible à réaliser, mais si vous avez déjà mis les pieds à Tomorrowland, vous savez que rien n’est impossible. Et c’est également le cas de ce triple CD qui est, évidemment, entièrement dédié au thème de Tomorrowland 2018 : The Story of Plaxanis.

Une édition Collector pour chaque exemplaire

Si vous possédez un ou plusieurs disques des précédentes éditions, vous savez que ces pièces de collection ne se trouvent pas à côté des autres CD. Cette fois encore, la bande-son de ‘la soirée de l’année’ est unique. D’apparence, la pochette ressemble à un livre avec une reliure. Cette année, ils ont opté pour une finition douce avec du relief et une couleur cuivrée. Un reflet parfait de ce glamour luxueux, mais aussi spontané d’une journée en ‘terre sainte’ à Boom. À l’intérieur, vous retrouvez trois CD dans des pochettes en carton écologiquement responsables avec un livre de photos Deluxe d’une quarantaine de pages remplies d’images exclusives de Tomorrowland. Et tout comme l’an dernier, vous trouverez dans chaque exemplaire un bon de réduction de 10% pour le Tomorrowland Fashion Webstore.

Il s’agit déjà d’un objet de collection, mais il faut surtout se concentrer sur ce qui se trouve sur ces trois disques et qui est tout ce dont rêvent les amateurs d’électro. Les compilateurs ont choisi pas moins de quatre grandes stars, qui ont répondu présent à de nombreuses reprises à Tomorrowland depuis la toute première édition et qui ici remplissent chacun la moitié du CD. Vous retrouverez d’ailleurs plus que ces quatre (techniquement cinq) grands DJ.

Maîtres à l’œuvre

Tandis qu’Armin Van Buuren, Dimitri Vegas & Like Mike et Lost Frequencies se produisent sur la Mainstage lors du premier week-end, vous pouvez profiter chez vous de légendaires mash-ups de leurs meilleurs morceaux. Outre la magie de la Mainstage, vous retrouverez aussi le superbe set du DJ suédois Axwell, qui passe sur la Freedom Stage, sur la nouvelle compilation de l’été ‘The Story of Planaxis’. Les quatre grands DJ ont réalisé un mix exclusif de trente minutes spécialement pour ce triple CD.

Cd 1: Armin van Buuren/Axwell

Le pape de la Trance Armin Van Buuren était l’un des DJ de la toute première édition de Tomorrowland, le 14 août 2005. Il occupe donc la première moitié du CD1 avec onze morceaux. L’homme a d’ailleurs surtout choisi de mixer des chansons de son propre cru. Certains fans reconnaîtront surtout sa collaboration avec Shapox sur ‘The Last Dancer’ ; avec Conrad Sewell sur ‘Sex, Love and Water’ et avec James Newman sur ‘Therapy’ (qui vous est présenté ici dans le remix de Loyo Reyes). Notre morceau préféré est le huitième qui mêle ‘Body’ de Loud Luxury feat. Brando avec ‘U’ de Luke Bond et ‘The Count’ d’Exis.

Le Suédois Axwell, qui a conquis le monde de la dance tant en solo qu’aux côtés de ses compères de Swedish House Mafia, est relativement novice à Tomorrowland. Personne ne doute cependant de la confirmation de son talent cette année. Il remplit, quant à lui, la seconde partie du premier CD avec ses chansons énergiques qui remplissent tous les dancefloors. Vous retrouverez ainsi ‘Jack That Body’ d’Antoine Delvig & Felicity, ‘Glow’ de D.O.D et ‘Bomshaka’ de Will K & Jebu. Les fans d’Axwell reconnaîtront aussi immédiatement le trio de chansons de Magnificence ‘Out of My Mind’, ‘Fire’ et ‘Cobra’.

Cd 2: Dimitri Vegas & Like Mike/Lost Frequencies

Si on peut trouver un synonyme du mot ‘star’ à Tomorrowland, ce sont bien les frères Dimitri Vegas & Like Mike. En effet, il n’y a pas un festival dance où ils ne sont pas tête d’affiche, peu importe le continent. Aucun bac où l’on ne retrouve pas leurs singles et tous les plus grands artistes leur confient les remixes de leurs chansons. Il a donc fallu effectuer une sélection pour les dix-sept premiers morceaux de ce deuxième CD. Comme par exemple, ‘The Jungle’ avec BassJackers, ‘ID’ avec Hardwell, et deux remixes de ‘When I Grow Up’ avec Wiz Khalifa et de ‘All I Need’ avec Gucci Mane. Et il y a aussi de la place pour leur propre travail avec ‘Reflections’ et ‘Welcome to Jurassic World’.

Felix De Laet a seulement 23 ans, mais depuis l’apparition de son fameux ‘Are You With Me’ en 2014 dans les bacs, Lost Frequencies a rempli toutes les salles et chapiteaux de festival. Un succès qu’il a également rencontré par la suite avec les singles ‘Reality’, ‘Beautiful Life’ et son remix de la chanson de Major Lazer ‘Cold Water’ ft. Justin Bieber. Pour la seconde partie du CD 2, il a cependant opté pour ‘Under the Moon’ de Claptone, ‘Satisfy’ de Mercer et le fruit de diverses collaborations récentes, comme par exemple ‘Crazy’ avec Zonderling, ‘Reality’ avec Janieck Devy et ‘Melody’ avec James Blunt.

Cd 3: Tomorrowland Mix 2018

Ce troisième CD qui compose ‘The Story of Planaxis’, ne réunit pas de grands noms de Tomorowland. Là où les deux premiers ont suivi le style personnel de ces grands DJ, celui-ci met l’accent sur le côté hypnotique de la dance. On démarre ce voyage au pays des rêves avec ‘Heimarmene’ de Volen Sentir, pour terminer sur le remix épique d’Energy 52 et sa chanson ‘Cafe Del Mar’ par Tale of Us. Entre les deux, vous pourrez profiter du remix d’‘Opal’ de Four Tet par Bicep et du magnifique travail de Kölsch sur ‘Countach’ de Butch. Le rythme va un peu s’accélérer avec Patrice Bäumels et son titre ‘The Hatchet’, mais en fin de compte, il s’agit d’un mix qui vous tiendra éveillé une heure supplémentaire. Ou que vous pourrez écouter pour vous détendre. Et désormais, peut-être que vous ne louperez pas la date de prévente pour Tomorrowland 2019.

 

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()