Menu
Retour

Dix séries à bingewatcher

03 juillet 2020

Regarder toute une saison, ou même une série TV complète en quelques séances ? Ce désir irrésistible “d’encore un tout dernier épisode”? Cela s’appelle bingewatcher et voici les séries qui semblent le mieux convenir. Vous êtes prévenu !

Mad Men

Drame dans et autour d’une des plus prestigieuses agence de pub de New York dans les années ’60. La série est centrée sur Don Draper, un publiciste extrêmement talentueux… avec un passé mystérieux. Un homme aussi dont les démons intérieurs mettent à la fois sa famille parfaite et ses ambitions professionnelles constamment en danger. 'Mad Men' est un drame de grande qualité dans un air du temps parfaitement calqué.

7 saisons - 92 épisodes (50 minutes)

The Walking Dead

Amérique du Nord : un petit groupe de rescapés s’unit tant bien que mal dans un monde submergé de zombies. Ces ‘morts-vivants’ ne sont toutefois pas seuls et c’est le cas de le dire avec la seule menace qui pourrait coûter la vie d’un personnage principal au moment le plus inattendu. Celui qui choisit un favori est donc prévenu. 'The Walking Dead' est drame, horreur et suspense du plus haut vol.

10 saisons - 147 épisodes (50 minutes)

24 Heures chrono

En chaque saison de '24 Heures chrono', l’agent de la cellule anti-terroriste Jack Bauer bénéficie d’exactement 24 heures pour mener à bon terme une mission à gros enjeu. Ce qui la rend terriblement passionnante. Ce n’est pas le fruit du hasard si ces 24 heures sont bonnes pour autant d’épisodes d’une heure, ou pratiquement. Un thriller d’action en temps réel donc, où l’enjeu devient chaque saison un peu plus important et où l’allié le plus fidèle d’aujourd’hui peut travailler demain pour l’un ou l’autre adversaire sinistre.

9 saisons - 204 épisodes (50 minutes)

Sex and the City

Cette City est New York, où cette série suit quatre amies inséparables qui, malgré leurs caractères souvent fortement contrastés, se soutiennent pour le meilleur et pour le pire. Ce meilleur et ce pire arrivent souvent sous la forme d’une relation sentimentale, mais 'Sex and the City' aborde aussi des aspects sociaux sensibles tels que la sexualité, le féminisme et une société qui change très vite. Et dans le cas de Samantha, la plupart du temps c’est sans mâcher ses mots. Une série romantique sur les femmes modernes dans les années ’90.

6 saisons - 94 épisodes (30 minutes)

Lost : Les Disparus

Selon certains, 'Lost : Les Disparus' est en perte de vitesse après deux ou trois saisons, mais le bingewatching constitue justement « le remède » parfait face à une telle situation. Tout commence lorsqu’un groupe de rescapés d’un accident d’avion se retrouve sur une île paradisiaque. Une île qui, à chaque épisode, devient plus mystérieuse. Sont-ils les seuls à y avoir échoué ? Qu’en est-il de ces points communs fortuits qui resurgissent de leur passé ? Et surtout… survivront-ils aux inévitables tensions mutuelles ?

6 saisons - 121 épisodes (50 minutes)

True Blood

L’étouffant et marécageux sud des États-Unis n’est pas spécialement réputé pour sa tolérance. Pourtant, il est difficile d’imaginer une population locale plus diversifiée que celle de Bon Temps, en Louisiane. C’est ainsi qu’un vampire dirige la boîte de nuit locale, tandis qu’un autre fait des avances romantiques à Sookie Stackhouse qui, à son tour, possède son propre passé mystérieux. Le surnaturel n’est jamais loin dans 'True Blood', mais  n’est pas pour autant le seul élément dramatique de cette série d’horreur à la fois sexy, tragique, brutale et souvent hilarante.

7 saisons - 80 épisodes (52 minutes)

Sons of Anarchy

Amour, fraternité, fidélité, trahison et rédemption… et, pas nécessairement dans cet ordre. Tels sont les thèmes de 'Sons of Anarchy', un drame criminel exaltant autour d’un club de motards hors-la-loi qui font de la contrebande d’armes en Californie. Tensions mutuelles, bandes rivales, hommes de loi corrompus et/ou trop zélés, obligations oubliées depuis longtemps et vendettas maintiennent un rythme effréné. Des scénarios sobres et des prestations d’acteurs supérieures élèvent ce drame criminel à un autre niveau.

7 saisons - 92 épisodes (45 minutes)

Pretty Little Liars

'Pretty Little Liars', une série retentissante pour ados et jeunes adultes combine drame avec thriller et mystère. Un groupe de quatre étudiantes périclite lorsque la meneuse, Alison, disparaît. Quand elles se retrouvent un an plus tard, chacune d’elles reçoit de mystérieux messages d’une certaine ‘A’. Cette dernière menace de révéler au grand jour leurs secrets et mensonges les plus profonds. ‘A’ est-elle Alison ? Est-elle encore en vie et sinon, de qui s’agit-il ?

7 saisons - 160 épisodes (46 minutes)

Desperate Housewives

'Desperate Housewives' évoque les tribulations d’une demi-douzaine de femmes au foyer habitant dans une banlieue fortunée. Tout commence à la suite du suicide mystérieux d’une de leurs amies de quartier, mais il ne s’agit que du coup d’envoi de huit saisons et de180 épisodes dignes d’être bingewatchés, d’une série TV grandiose pleine de petites aventures extraconjugales, de progénitures en pleine puberté sans oublier la quête, le gain et/ou la perte d’un statut social. Magnifique !

8 saisons - 180 épisodes (43 minutes)

Dr. House

Dans la série 'Dr. House' Gregory House est un médecin génial qui dirige d’une manière particulièrement peu conventionnelle un service de diagnostic d’un hôpital renommé. Il relève uniquement les défis les plus mystérieux, vit en état de conflit avec la direction, joue à des jeux psychologiques avec son équipe et est nettement plus intéressé par la problématique médicale que par le patient qui risque d’en mourir. Oh oui, et il est accro aux analgésiques. Sympathique ? Pas vraiment, mais vous ne pourrez pas vous empêcher de l’encourager dans ses diagnostics.

8 saisons - 177 épisodes (46 minutes)

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()