Menu
Retour

‘Evermore’, le nouvel album éblouissant de Taylor Swift

04 janvier 2021

Six mois à peine après l’excellent album surprise ‘Folklore’, Taylor Swift sort déjà un nouvel opus. ‘Evermore’ dévoile une artiste qui fait resplendir des observations tranchantes dans des mélodies moroses accrocheuses à carrément ensorcelantes.

Quelqu’un compte-t-il encore ?

En 2019 est sorti ‘Lover’, l’album sur lequel Taylor Swift a montré sa volonté d’explorer de nouveaux horizons musicaux. Après avoir d’abord été couronnée reine par la country, puis par la pop, ‘Lover’ a offert un premier aperçu d’une nouvelle phase musicale. ‘Folklore’, l’album qu’elle a sorti l’été dernier, surprit encore plus. Elle ne l’annonça que 18 heures avant la sortie et le réalisa avec les indie-rockers confirmés de The National. Hete ??? donna une nouvelle dimension à son talent d’auteur-compositeur avéré et apporta à Taylor Swift les éloges d’un nouveau public encore supplémentaire.

Evermore

Aujourd’hui, six mois plus tard à peine, elle fait suivre ‘Folklore’ par ‘Evermore’. On peut l’appeler un album-sœur, mais sûrement pas jumelle. “Nous ne pouvions simplement pas arrêter d’écrire des chansons”, a raconté Swift. “J’avais l’impression d’avoir pénétré les abords d’une forêt. J’aurais pu faire demi-tour, mais nous avons décidé d’explorer plus profondément l’inconnu.” Cela explique d’emblée pourquoi ‘Evermore’ ressemble fortement à ‘Folklore’ sur le plan sonore. Avec ces arrangements fragiles, ces rythmes de batterie palpitants, ces lignes de guitare sobres et, bien entendu, les contributions de The National et Justin Vernon. Ce dernier est le leader de Bon Iver, les frères du genre indie, que l’on a déjà aussi entendu sur le single ‘Exile’ de ‘Folklore’.

taylor swift, evermore

Album d’hiver

‘Evermore’ est peut-être musicalement encore un peu plus cohérent que ‘Folklore’, mais ce sont principalement les textes qui soulignent ce que Swift veut dire par “explorer plus profondément l’inconnu”. Un connaisseur le décrivit ainsi : “Folklore apparaît comme un album d’automne, tandis qu’Evermore décrit ce qu’il se passe lorsque les mois d’hiver les plus froids vous envahissent.” À l’exception occasionnelle près, Taylor Swift écrit sur des personnages fictifs, mais ces chansons en question respirent tant de détails déchirants et reconnaissables qu’elles s’enfoncent comme une confession inconditionnelle.

Ballade mortelle

‘Evermore’ vous embarque dans un univers crédible de charmeurs, d’escrocs, d’amitiés artificielles, de femmes compliquées et de couples en mode survie. Certains personnages principaux sont bénis de bons gènes, et d’autres, comme l’héroïne dans ‘Dorothea’, se sentent oubliés par des amies plus glamour. Il n’est pas rare que les ‘mauvais’ personnages ressortent en héros. Avec comme plus bel exemple ‘No Body, No Crime’, où elle partage le micro avec les sœurs de HAIM. Une prétendue ballade country mortelle. Une belle démonstration aussi qu’un artiste ne doit pas renier son passé musical pour grandir.

Taylor Swift, indie-rockeuse

Malgré la récupération aigre-douce de souvenirs par la country et la collaboration prolongée avec Bon Iver et The National, ‘Evermore’ est également plus audacieux que ‘Folklore’. Cela s’entend peut-être encore le plus dans la chanson-titre, single et final de l’album. Une chanson où l’amour ramène quelqu’un du bord du précipice et où Vernon de Bon Iver fait jaillir des gémissements sinistres d’une onde sonore qui ne cesse d’enfler et ancre la voix de Swift comme si elle était faite pour ce genre.

taylor swift, evermore

Rendez-vous dans six mois ?

Notre préférée est toutefois ‘Marjorie’, une chanson sur et dédiée à la grand-mère adorée et décédée de Swift. Peut-être parce qu’elle résonne encore plus en cette période de Covid-19 et de quarantaine. Un titre rempli de regrets douloureux reconnaissables et de réconfort, renforcé par des violons frémissants et des extraits d’une Marjorie qui chante. En ce qui nous concerne, il peut directement atterrir dans le top 3 des meilleures chansons de Taylor Swift. “Je n’ai aucune idée où la musique me mènera ensuite”, a confié Swift. Nous non plus, mais quelque chose nous dit que nous pouvons dormir sur nos deux oreilles.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()