Menu
Retour

Jeu du Mois: Battlefield V

15 novembre 2018

Même si vous débarquez sur un champ de bataille pour la centième fois, vous vivrez toujours une expérience différente avec Battlefield. Une expérience qui vous plongera avec toujours plus de réalisme dans ce chaos total, mais organisé dont vous ne vous lasserez pas.

Les jeux Battlefield se basent sur de gigantesques champs de bataille sur lesquels des dizaines de joueurs s’affrontent pour atteindre un objectif. Pour cette cinquième édition, les développeurs ont choisi des scènes de bataille célèbres et moins célèbres de la Seconde Guerre mondiale. Vous verrez le monde de jeu à travers les yeux de votre soldat et le plus souvent à travers le viseur de votre arme. La plupart du temps, vous évoluerez, en tant que soldat d’infanterie, avec la spécialité de votre choix, mais souvent, vous aurez l’occasion d’apporter votre contribution en pilotant un avion de combat ou un bombardier. Ou aux commandes d’un élément d’artillerie antichar ou antiaérienne. Soit en tant que chauffeur de char soit en tant que tireur.

Tout cela rend l’expérience des champs de bataille de Battlefield totale, où chaque combat sera différent de l’autre et que de nombreux puristes dans le monde du jeu de tir appellent des ‘moments Battlefield’. Des scènes mémorables pour un spectacle exceptionnel.

Amélioré et réussi

Le fait que la formule Battlefield ait été testée et approuvée par des millions de joueurs n’a pas empêché les développeurs d’aller encore plus loin. Battlefield V présente quelques innovations remarquables. La plus importante est sans aucun doute l’accent mis sur la coopération entre les membres d’une équipe. Dans chaque partie, les Alliés affrontent l’Axe et chaque camp peut compter jusqu’à 32 joueurs. Les deux équipes sont divisées en escouade de quatre personnes. Il ne faudra pas forcément être des compagnons de jeu réguliers pour pouvoir bénéficier d’un grand travail d’équipe.

Poursuivre ensemble le même objectif indiqué par le chef d’équipe vous apportera des bonus. Tant qu’un membre de l’équipe est ‘en vie’, les autres membres peuvent retourner au combat. Si un membre tombe, n’importe lequel de ses compagnons peut lui venir en aide, même si vous n’avez pas choisi la classe médecin pour votre personnage. Une escouade bien huilée peut même être récompensée avec un char unique ou la possibilité de lancer un raid aérien.

Votre contribution importe

Outre la classe ‘Assaut’ polyvalente, vous retrouverez aussi les classes ‘Éclaireur’ (tireur d’élite), ‘Soutien’ (armes lourdes) et ‘Médecin’ (premiers secours). Ces deux dernières sont très utiles pour fournir respectivement des munitions et des trousses de soins aux autres membres de l’équipe (ainsi qu’aux joueurs d’autres escouades). C’est plus important que jamais, car vous débutez chaque partie avec trois chargeurs remplis et vous ne récupérez plus automatiquement l’entièreté de votre santé. Vous pouvez toujours vous ravitailler aux stations de réapprovisionnement, mais dans le feu de l’action, il n’y a rien de mieux qu’une personne à proximité pour vous donner des munitions et des soins supplémentaires.

Si vous êtes plutôt un ‘loup solitaire’, votre plaisir n’en sera absolument pas impacté. Vous jouez simplement dans une équipe d’un seul homme, vous choisissez vos propres objectifs et vous contribuez à votre manière à ce combat global.

Un régal pour les yeux et les oreilles

Battlefield V a l’air brutal et le son est tout aussi impressionnant. Le champ de bataille souvent vaste ne manque pas de détails incroyables, et comme d’habitude, celui-ci subit de nombreuses transformations lors des combats. Un sniper décime votre équipe depuis la fenêtre d’un grenier ? Avec un tir de char bien précis, vous pourrez faire disparaître tout l’étage supérieur du bâtiment. Le cliquetis des blindés, le bourdonnement du moteur d’un bombardier qui s’écrase, les camarades tombés au combat qui implorent votre aide, et le monde qui devient rouge lorsque vous êtes gravement touché… Tout cela contribue à cette immersion totale dans la Seconde Guerre mondiale que Battlefield V vous offre sur un plateau.

Comme si vous y étiez

Ce détail impressionnant se retrouve également dans la manière dont votre personnage agit dans ce monde, ou plutôt : la façon dont il progresse dans celui-ci. Vous pouvez courir, grimper, sauter, glisser, plonger, ramper et marcher à quatre pattes. Vous faites cela avec une certaine souplesse qui devient rapidement un réflexe. C’est très plaisant et cela apporte encore plus de réalisme lorsque vous voyez les autres combattants à proximité avancer, se mettre à couvert, escalader une barricade, etc.

La neige glisse de façon très convaincante d’un toit lorsqu’une grenade est tirée dans une maison. Les avions s’écrasent en tourbillonnant en direction du sol dans un nuage de fumée noire, tandis que le pilote s’en échappe en parachute. Vous allez sûrement mourir à plusieurs reprises, car vous serez distrait par le spectacle.

La Seconde Guerre mondiale à la carte

Battlefield V est principalement un jeu multijoueur, mais compte également un mode solo et vous permet de choisir parmi une large gamme d’options. La campagne solo se nomme Histoire de Guerre et est axée sur de petites campagnes qui vous offrent un rôle intense, filmique et personnel dans le théâtre de la Seconde Guerre mondiale dans la peau de différents héros méconnus. Il y a, par exemple, cette jeune résistante dans la Norvège occupée ou le criminel britannique qui tente de survivre à l’enfer de l’Afrique du Nord.

Au niveau multijoueur, les modes Ligne de Front et Conquête sont de retour. Dans le premier, une équipe tente de remplir objectif après objectif pour ainsi mettre à genoux l’équipe adverse. Dans le mode Conquête, il s’agit de conquérir un maximum de zones stratégiques sur la map et tenter de les garder le plus longtemps possible.

Multijoueur à l’honneur

Le mode Grandes Opérations allie différentes de ces Opérations et les performances des précédentes ont un impact sur la puissance de frappe dont disposeront les deux camps lors de la prochaine. Tout cela se terminera en apothéose dans un combat final sans résurrection. Dans les Sentiers de Guerre, les deux camps tenteront de repousser les lignes ennemies dans un mode campagne continu.

Dernier point, et non des moindres, le mode Firestorm, une Battle Royale dans le pur style Battlefield. Dans celui-ci, vous luttez avec votre équipe contre quinze autres sur la plus grande map jamais créée dans la série. Cela en dit long ! Cette map se réduit au fur et à mesure et la dernière équipe encore debout, ou en partie, est la grande gagnante. Les armes et les véhicules que vous trouverez ou arracherez à leurs anciens possesseurs peuvent augmenter vos chances de survivre au prochain combat, mais aucune tactique n’est sans faille ni sans risque. En bref : nous étions déjà d’accord sur la qualité de l’immersion, sachez aussi que Battlefield V brille par sa diversité de gameplay.

Et bien plus encore

Combined Arms, un mode coopératif dans lequel votre équipe de quatre joueurs devra remplir des objectifs contre des ennemis contrôlés par l’ordinateur, se retrouve également au menu de Battlefield V. Vous pourrez ainsi pimenter votre expérience de jeu avec de nouveaux défis, comme dans les autres modes. Comme si cela ne suffisait pas!

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()