Menu
Retour

Les meilleurs et les plus effrayants films d’Halloween

21 octobre 2019

Halloween, c’est synonyme de citrouilles, de friandises et de frissons. Et frissonnez, vous le ferez comme il se doit avec notre sélection des plus emblématiques, meilleurs et plus effrayants films d’Halloween.

Sleepy Hollow (1999)

Nous ne pouvons pas évoquer Halloween sans rappeler l’origine de cette solennité et de ce summum de l’horreur : le légendaire cavalier sans tête qui a terrorisé le village de Sleepy Hollow en 1799. Une fable d’épouvante classique, qui fut définitivement adaptée au cinéma avec le film éponyme de Tim Burton. Avec un Johnny Depp hilarant dans le rôle de la poule mouillée sceptique Ichabod Crane, un inspecteur de police qui recherche une explication scientifique à ces atrocités surnaturelles. Échelle de frissons : 7

halloween
halloween

Halloween (1978)

Le classique du seigneur de l’horreur John Carpenter en 1978. Avec dans le même temps, les débuts sur grand écran de Jamie Lee Curtis, vingt ans à l’époque, dans le rôle de Laurie, qui a lancé le phénomène de ‘scream queen’. L’intrigue : quinze ans jour pour jour après avoir assassiné sa soeur le soir d’Halloween, Michael Myers s’échappe de son hôpital psychiatrique pour malades mentaux et retourne dans la petite ville d’Haddonfield. Et pas vraiment pour y présenter ses excuses ! Échelle de frissons : 9

Halloween II (1981)

Carpenter a écrit le scénario et Jamie Lee Curtis est également de retour, mais la réalisation de cet Halloween-ci a été confiée à Rick Rosenthal, qui n’avait encore jamais fait de film. On ne le dirait pas, car le résultat est sacrément terrifiant et emboîte le pas à l’original. Le shérif Bracket et le Dr. Loomis sont sur les traces de Michael Myers, lequel figure à son tour sur les talons d’une Laurie traumatisée. Échelle de frissons : 9

halloween
halloween

Halloween (2007)

Rob Zombie a trouvé l’attente d’une véritable bonne suite aux deux grands films Halloween de John Carpenter bien trop longue et a dès lors décidé d’en réaliser une lui-même. Il a opté pour une sorte de remake où il a imposé son style unique propre ainsi que des modifications de script. Et, le résultat s’est avéré étonnamment réussi. Le rôle de l’infortunée baby-sitter Laurie est cette fois revenu à Scout Taylor-Compton. Plus ‘slasher’ que l’original, mais également plus profond au niveau de l’impact du tueur emblématique. Le successeur, deux ans plus tard, fut malheureusement nettement moins brillant. Échelle de frissons : 8

Trick ‘r Treat (2007)

Cinq histoires se déroulant toutes lors de la fête d’Halloween s’entrecroisent de main de maître pour donner lieu à des conséquences tantôt absurdes, tantôt à glacer le sang. Avec un directeur d’école ordinaire qui se transforme en serial-killer après ses heures, une ingénue qui croit avoir enfin trouvé ‘l’homme de sa vie’, un groupe d’adolescents qui font une plaisanterie horrible et un méchant vieillard acariâtre auquel un démoniaque ‘trick or treater’ rappelle les ‘règles d’Halloween’. Échelle de frissons : 8

halloween
halloween

Halloween (2018)

John Carpenter est à nouveau responsable du scénario et Jamie Lee Curtis revient dans le rôle de Laurie. Celle-ci a échappé il y a quarante ans lors d’Halloween au massacre du tueur masqué Michael Myers et est désormais prête à le confronter avec ses actes. Selon la critique, il s’agit de la meilleure suite de l’original jamais réalisée et un retour approprié aux sources. Dans le même temps, le film slasher le plus réussi et le coup d’envoi de deux autres suites. Échelle de frissons : 8

The Nightmare Before Christmas (1993)

Ce film d’animation unique n’est pas super effrayant, mais constitue bien l’introduction parfaite à Halloween et au génie visuel de Tim Burton pour les jeunes (et les éternellement jeunes) spectateurs. Jack Skellington, le roi des citrouilles de la ville d’Halloween est fatigué de cette fête à laquelle tous ses concitoyens travaillent toute une année. Lorsqu’il atterrit par accident dans la ville de Noël, il kidnappe le Père Noël et tente de s’approprier cette fête. Échelle de frissons : 4

halloween
Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()