Menu
Retour

Monster Hunter : World

10 janvier 2018

La chasse est ouverte… mais à la place de lapins ou de faisans sans défense, ce sont des monstres meurtriers, souvent gigantesques, qui sont au menu. Même les chasseurs les plus rusés et les plus téméraires sont régulièrement forcés d’endosser le rôle de la proie dans Monster Hunter: World.

Un phénomène

Les jeux Monster Hunter représentent un véritable phénomène. Depuis la sortie du tout premier opus, ce sont pas moins de 40 millions d’exemplaires qui ont été vendus, et à l’heure actuelle, Hollywood travaille même à une adaptation cinématographique. Vous n’y avez encore jamais joué ? Pas de souci. Chacun de ces jeux de rôle d’action et de fiction est indépendant. La conception est, dans les grandes lignes, identique. Vous êtes un chasseur professionnel, qui entreprend des expéditions de chasse à partir d’un quartier général, et ce dans le but de capturer ou tuer des monstres. Cela vous rapporte de l’argent et des éléments qui vous permettent d’être mieux armé pour vous attaquer à des proies de plus en plus dangereuses… qui, à leur tour, peuvent vous rapporter un arsenal encore plus performant. 

Une fois tous les dix ans…

… les dragons ancestraux traversent les océans pour rejoindre le continent du Nouveau Monde. Un événement qui est connu sous le nom de ‘Traversée des Anciens’. Pour étudier ce phénomène, une commission d’enquête a été mise sur pied et envoyée vers ce Nouveau Monde. Tandis que la flotte de la commission tente de localiser le dragon légendaire et colossal Zorah Magdaros, un chasseur parmi d'autres est sur le point de s'embarquer dans une aventure aux dimensions épiques. Ce chasseur, c’est vous. Et même si certains autres personnages qui peuplent ce vaste monde de fiction vous appelleront par le surnom de ‘Greenhorn’ ou de ‘petit bleu’, il ne faudra pas longtemps avant que vous vous fassiez un nom comme l’un des chasseurs les plus redoutables.

Monster Hunter: World - gevecht

Les précédentes éditions de Monster Hunter ont beau avoir reçu des critiques élogieuses chez nous, elles n’ont jamais joui de la popularité qu’elles ont obtenue dans leur pays d’origine, le Japon, et en Asie. Cela s’explique notamment par la courbe d’apprentissage assez raide. Monster Hunter : World s’est attelé à y remédier. Ne vous méprenez pas : il s’agit encore et toujours d’un jeu exaltant et parfois coriace, mais cette fois-ci, le débutant est familiarisé de manière réfléchie avec les subtilités du métier de chasseur de gros (voire gigantesque) gibier. En un rien de temps, vous devenez un vétéran qui sait à quoi s’attendre quand il accepte une mission de chasse.

L’ABC de la chasse aux monstres

S’attaquer à une nouvelle quête de ce genre est aussi simple que d’aller trouver son gestionnaire au sein du quartier général. Il aura toujours bien l’une ou plusieurs autres missions intéressantes à proposer et souvent aussi des infos pratiques supplémentaires sur les circonstances ou la manière de coincer le monstre. Une fois votre quête acceptée, vous ferez encore de préférence un petit passage par votre tente. On vous conseille de tout cœur d’emporter autant de boissons énergisantes que possible ainsi que des éléments qui vous seront éventuellement utiles pour mener à bien cette mission spécifique. Il vous en faut plus ? Dans ce cas, le quartier général est le lieu idéal où acheter de nouveaux objets et armes ou l’endroit de prédilection pour les fabriquer vous-même. 

Vous êtes prêt ? Ou, en tout cas, autant que faire se peut pour vous attaquer à la bête que vous allez pourchasser ? La chasse peut alors vraiment commencer. Votre essaim d’insectes pisteurs facilitera grandement la recherche de traces et la localisation de votre proie. Vous avez trouvé cette dernière ? Désormais, la manière de procéder dépend uniquement de vous. Si vous vous sentez assez fort, vous pouvez l’attaquer directement. Cela entraîne souvent des combats très intenses avec des monstres qui réagissent parfois de façon totalement inattendue. Un chasseur grimpant sur un monstre qui se cabre, pour réussir à asséner le coup de grâce à un endroit vulnérable autrement impossible à atteindre, n’est pas un événement rare dans ce jeu.    

Monster Hunter: World - wapens

Écosystème monstrueux

Pour la première fois dans cette série, le vaste monde de jeu dans lequel vous pouvez vous éclater a été construit à partir de zones reliées entre elles sans coupures et donc sans écran de chargement. Cela signifie une expérience de jeu plus fluide et plus immersive et cela implique donc aussi que lorsque les rôles entre chasseur et proie sont inversés, vous ne pourrez plus partir vous réfugier dans une autre zone. Une autre conséquence de ce monde ouvert est que le chasseur le plus rusé peut attirer un monstre sur le territoire d’un autre, pour vaincre ensuite dans une certaine mesure sa proie mutilée plus facilement.

Monster Hunter: World - dinosaurus

Monster Hunter: World compte plus d’une douzaine de types d’armes et le choix de l’une plutôt que l’autre déterminera en grande partie votre style de jeu et votre tactique de chasse. Vous partez à la chasse avec une épée sur l’épaule qui est aussi grande que vous ? Ou vous préférez prendre de l’envergure avec des armes toujours plus puissantes comme des arcs ou des armes à feu exotiques ? L’option de fabriquer votre propre arsenal toujours plus puissant et plus spécialisé à l’aide de matériaux pris comme butin forme également la robuste colonne vertébrale du jeu de rôles de ce nouvel épisode de Monster Hunter.

Vous ne chasserez jamais seul

Vous pouvez parfaitement jouer à Monster Hunter: World tout seul, mais cela ne signifie pas pour autant que vous serez livré à vous-même. Le joueur en solo trouvera dans les Palicos des alliés fidèles qui lui deviendront rapidement indispensables. Ces intelligents félins vous assisteront dans les confrontations qui ne sont jamais sans danger avec votre proie. Ils peuvent distraire le monstre, afin que vous puissiez reprendre votre souffle ou attaquer par un autre côté. Les Palicos – lorsque les circonstances le permettent – pourront également vous donner un regain d’énergie si nécessaire. Et croyez-nous, cela se produira plus souvent que vous l’imaginez.

Le chasseur qui part en mission seul mais est connecté en ligne pourra, lorsque sa proie lui semble trop forte, demander à chaque instant l’aide d’autres joueurs qui se trouvent à proximité, et ce en tirant une fusée. Par la suite, les deux pourront choisir de poursuivre l’aventure ensemble ou de continuer à jouer chacun de leur côté. Une autre option au moins aussi chouette est de s’attaquer à deux, trois ou quatre à l’un des nombreux monstres hyper coriaces. Jouer à plusieurs signifie, en effet, plus de tactiques et de moments inoubliables.

Monster Hunter: World - monsters

Monster Hunter : World est édité par Capcom, adapté aux joueurs à partir de 16 ans et sera disponible le 26 janvier pour PS4 et Xbox One. Une version Windows sortira plus tard dans l’année.  

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()