Menu
Retour

Compte rendu: BlizzCon 2017

Blizzard gâte ses fans
Temps de lecture minutes
06 novembre 2017

Blizzcon est le festival annuel organisé en Californie par le créateur de jeux vidéo Blizzard. Ce dernier invite ses fans durant deux jours pour découvrir primeurs, démos, cosplay, tables rondes, championnats du monde d’e-sports et une performance live, cette fois, de Muse.

Les festivités sont traditionnellement lancées par la cérémonie d’ouverture du ‘duh’, une présentation assurée par les éternels jeunes adultes de chez Blizzard. Ni cravates ni discussions animées sur le marketing, mais un service aux fans à l’état pur. De l’électricité dans l’air, plus encore que l’ambiance d’un stade de football bondé, mais surtout une ambiance familiale. Instantanément, tout le monde est l’ami de tout le monde. Personne, ici, n’est gêné à cause d’un corps plus disgracieux qu'un autre. Tout le monde est apprécié pour qui il est. Personne n’est un étranger puisque tous sont amis, même si vous ne les avez pas encore rencontrés. Un message résolument positif, subtilement teinté de tolérance.

Pour sa (déjà) onzième édition, BlizzCon s’est déroulé à Anaheim, à une petite heure de route de Los Angeles et à proximité de Disneyland afin de profiter de ses feux d’artifice tous les soirs. Au total, ce ne sont pas moins de 30.000 fans qui étaient présents, tandis que des millions de personnes de par le monde pouvaient suivre les festivités en ligne à l’aide d’un ticket virtuel. Blizzard avait réservé l’équivalent de la superficie de 21 terrains de football pour y installer cinq podiums, des affiches et surtout, des milliers de machines de démonstration.

Gaming à long terme

Blizzard crée des jeux vidéo offrant une durée de vie extrêmement longue. Raison pour laquelle BlizzCon n’est pas uniquement ciblé sur les nouveaux jeux. Et ce fut aussi le cas cette année. L’enthousiasme des personnes présentes n’en était pas moindre. World of Warcraft, Diablo III, Starcraft II, Hearthstone,  Heroes of Storm et Overwatchcont ont tous une vie qui va de 17 à 2 ans. De quoi réunir la bagatelle de 40 millions de joueurs tous les mois. Les joueurs sont toujours heureux de découvrir une mise à jour de leur jeu préféré, une extension ressentie comme un coup de frais sur la manière de voir les choses.

BlizzCon

Upgrades et updates

Ces rafraîchissements ne sont pas des moindres. Même World of Warcraft, le grand-père de 13 ans de la famille a été redéveloppé. Tandis qu’après Diablo III, les amateurs des autres titres pourront rivaliser avec de nouveaux personnages, de nouveaux terrains de jeu, de nouveaux tweaks et autres petits bonheurs répartis sur un an. Blizzard mise depuis des années sur l’e-sport et cette tradition a été portée à un niveau supérieur avec Overwatch. C’est ici que la finale du championnat par pays s’est jouée et toute personne qui s’intéresse à ce monde de compétitions ne s’étonnera pas de voir la Corée du Sud gagner.

Hearthstone

Le mois prochain, en décembre, Hearthstone revient aux fondamentaux de la fantasy classique avec des quêtes mêlant trésors, pièges et monstres. Une démarche qui se concrétisera avec l’extension Kobolds & Catacombs. On y retrouvera même un donjon de la vieille école. Une extension ne comprenant pas moins de 135 cartes, parmi lesquelles Spellstones et des objets enchantés vous permettront de booster votre puissance de jeu une fois dans vos mains. Des armes spécifiques et légendaires émergeront dans chacune des 9 classes. Vous en obtiendrez une si vous vous connectez après la sortie de Kobolds & Catacombs.

Une autre nouveauté remarquable – et proposée en primeur – pour Hearthstone est le nouveau mode single player Dungeon Runs. Vous y retrouverez huit boss que vous devrez combattre de manière aléatoire. Vous commencez à un niveau assez bas, celui-ci évoluant à chacune de vos victoires. Tout comme vous pourrez enrichir votre personnage par vos retours au donjon. Vous avez perdu un combat ? Toutes les cartes sont à nouveau mélangées et vous devez tout reprendre depuis le début ? En termes de tension et de jouabilité, ce Dungeon Runs offre beaucoup de potentiel. Et souvenons-nous que cette version de Dungeon Runs est entièrement gratuite et que vous pouvez la jouer indépendamment du reste de Hearthstone.

BlizzCon 2

Heroes of the Storm

Durant ce BlizzCon 2017, nous avons accueilli deux nouveaux dragons – enfin, deux nouveaux héros – mais aussi des dragons de Nexus. Le premier est Alexstrasza, qui en tant que Life-Blinder, tient un rôle de soutien assez flexible. Elle manipule les énergies de vie pour soigner ses alliés et peut se transformer en un dragon rouge géant pendant des périodes de 15 secondes. Cette astuce s’accompagne d’un coup de pouce santé et d’une ‘respiration enflammée’. Elle permet aussi de combattre les ennemis d’autres manières, par exemple en utilisant un bombardier qui leur lance des bombes incendiaires. L’autre nouveau héros est Hanzo, un assassin et éclaireur gardant ses distances. Son arme, nommée Sonic Arrow, permet à son équipe de jeter un coup d’œil sur les endroits plus éloignés ou les parties difficiles d’accès du champ de bataille. La marque de fabrique d’Overwatch, le double dragon, est idéale pour l’adepte de sniper qui serait équipé d’un tank pour tirer. Un gros tank.

BlizzCon 3

En 2018, vous bénéficierez d’une nouvelle grande mise à jour du gameplay de Heroes of the Storm. En ce qui nous concerne, on apprécie la caméra qui vous permet d’avoir une vision améliorée du champ de bataille tout en restant à distance. Tout aussi bienvenue, la mise à jour pour les joueurs furtifs qui offrent une chance aux autres d’être encore plus idiots. Cela arrive via des mises à jour dans leurs kits. Les ‘lanes’ sont également mises au goût du jour afin de rendre l’étape initiale de chaque jeu plus intense sans allonger ou raccourcir une partie. Enfin, un chat vocal est intégré et les mises en relation, basées sur vos performances, ont été affinées.

Une grande famille

Mais à côté de toutes ces annonces, toutes ces prolongations de conservation des données, les essais de démo et les championnats, BlizzCon reste un événement où les fans peuvent rencontrer les développeurs, interagir, se raconter leurs histoires, mais surtout se démontrer leur amour pour les jeux Blizzard dans un environnement amusant ou sérieux, mais toujours agréable. Le tout se déroule avec des hordes de cosplayers et des spectacles musicaux. Et quels spectacles ! L’événement s’est en effet clôturé avec un grand concert de Muse.

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()