Menu
Retour

Review : ‘nettoyage’ intense et creatif dans Hitman III

20 janvier 2021

Hitman III clôt la dernière trilogie autour de l’impitoyable tueur à gages chauve. Un épilogue, mais en même temps l’introduction parfaite à cette formule de jeu unique. Vous y héritez de toute la liberté créative et tactique pour éliminer vos cibles.

Dans le bac à sable

Tout comme ses nombreux fructueux prédécesseurs, Hitman III opte également pour ce que l’on appelle dans l’univers du jeu la formule ‘sandbox’- traduit parfois de manière maladroite par ‘bac à sable’. Cela signifie que vous atterrissez dans un monde ouvert et plus ou moins libre d’exploration, qui réagit plausiblement à vos actions. Vous devez donc faire attention à ce que vous faites, quand vous le faites, comment vous le faites et aussi : si quelqu’un vous voit quand vous le faites. Cette approche ‘sandbox’ vous donne en même temps beaucoup de liberté créative. Vous l’utilisez de manière ingénieuse dans les jeux Hitman pour éliminer en tant que tueur à gages professionnel des cibles difficiles d’accès.

hitman, game

III

Ne vous focalisez pas sur ce III dans le titre. On l’admet, Hitman III est le troisième épisode et en même temps aussi l’épilogue de la dernière trilogie autour de l’impitoyable tueur à gages chauve. Des millions de fans le ‘connaissent’, entre-temps comme l’Agent 47. Les six missions du jeu s’inscrivent aussi dans l’histoire globale ‘World of Assassins’ qui s’achève ici de manière dramatiquement appropriée. Mais parce que chaque contrat vous emmène vers une destination complètement différente et est entièrement indépendante, vous ne devez pas avoir joué aux jeux précédents et pouvez attaquer Hitman III sans connaissance préalable ou bagage.

hitman, game

Tour du monde

Vous voyez du pays avec Hitman et cet épisode aussi vous emmène à nouveaux vers des destinations plus ou moins exotiques. C’est ainsi que dans Hitman III, vous passez entre autres par Dubaï, Berlin, Chongqing et Dartmoor. Des endroits qui, selon la bonne vieille tradition, sont reproduits avec des détails convaincants. Plus important encore : ils vous offrent en tant que joueur ingénieux des tas d’opportunités de traquer votre cible et de trouver un moyen de l’extraire définitivement de l’équation. Il n’existe pas un seul moyen parfait de finir le boulot. Ce qui permet en cas de succès d’aborder à nouveau cette même mission d’une manière tout à fait différence… et encore et encore.

Subtile et moins subtil

Pour vous donner une idée de comment agir en tant qu’Agent 47, nous vous dévoilons certaines tactiques employées lors des épisodes précédents. Une balle de tireur d’élite précisément calculée, une bombe posée sournoisement ou un repas en room-service saupoudré de poison pouvait parfois suffire. À d’autres occasions, un ‘accident’ crédible qui électrocutait, écrasait ou faisait chuter mortellement notre cible fut mis en scène. Le coeur d’une nouvelle victime supplémentaire lâchait dans un sauna surchauffé dont la porte s’était retrouvée inébranlablement bloquée pour une raison ou l’autre. Tout cela pour dire : on ne traverse pas un jeu Hitman en sprintant sans réfléchir.

Un tantinet sinistre, très créatif

Au sens strict, vous incarnez un personnage avec un mandat sinistre. Hitman III affiche d’ailleurs un ton plus sombre que ses deux prédécesseurs dans la trilogie. Cela n’empêche, le point de départ morbide sert principalement de cadre et de décor. C’est en effet surtout votre ingéniosité en tant que joueur qui est au cœur de toute l’expérience. Le moyen de se rapprocher chaque fois un peu plus de la cible, en même temps que la découverte en cours de route d’alternatives permettant d’agir d’une manière totalement différente la fois suivante.

hitman, game

Pour les anciens, les nouveaux et les vrais fans

La personne qui possède les anciens épisodes sur son PC ou sa console, peut transférer tous les niveaux et les équipements débloqués vers ce jeu. Pour profiter, entre autres, d’un rendu visuel une nouvelle fois amélioré. Les joueurs de PlayStation qui ont un casque RV accroché à leur console pourront non seulement vivre ce troisième volet à travers les yeux de l’Agent 47, mais aussi l’ensemble de la trilogie. Les vrais fans opteront bien entendu aussi pour l’Édition Deluxe, avec des contrats spéciaux, des costumes, une bande originale numérique, un livre ‘World of Hitman’ et les commentaires du réalisateur lors de l’introduction des missions.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()