Menu
Retour

Du rétro au DAB+: ma radio en mieux

25 février 2020

On a annoncé la mort de la radio classique des dizaines de fois et pourtant aujourd’hui, nous l’écoutons plus que jamais. De plus, vous retrouverez de nombreux modèles de radios particulièrement beaux, compacts et sophistiqués en magasin.

Fervents auditeurs

La Belgique est un pays amateur de radio. Que ce soit à la maison, en voiture et au travail. Nous avons la chance d’avoir de nombreuses stations de qualité. Vous trouverez toujours une chanson qui vous plaît. Vous souhaitez plutôt écouter les infos ? Vous trouverez aussi la bonne station. Dans le même temps, il se passe beaucoup de choses dans le monde de la radio. De plus en plus de personnes l’écoutent de façon numérique ou en streaming, par exemple. Si la première pensée qui vous vient est “Quelle est la différence entre les deux ?”, alors cet article vous est destiné. Car les dernières innovations vous offrent plus de choix, mais apportent également un certain nombre de changements.

radio

Une immense offre radio

Pour un tout petit pays, la Belgique possède une immense offre radio. Vous retrouvez de très nombreuses stations publiques et privées, en plus d’acteurs locaux comme Viva Bruxelles ou encore les radios des campus universitaires. La Belgique compte également des stations en ligne, ce qui porte leur nombre à près de 300. Vous avez l’embarras du choix !

radio

Qu’en est-il de la FM ?

La plupart des gens écoutent la radio via la bande FM. Analogique. La FM n’est pas obsolète, mais sa fin approche. La date concrète de fin n’est pas encore connue, mais il se murmure que ce serait à l’horizon 2023-2024. Reste à voir si cela se produira. Mais le fait est qu’un quart des auditeurs écoutent déjà la radio numérique et les constructeurs auto seront obligés, à partir de 2020, d’installer une radio numérique dans leurs modèles, ce qui indique que la transition se fera. Lorsque les ondes FM viendront à disparaître, une vieille radio FM ne servira malheureusement plus à rien.

DAB+

Qu’est-ce qui va remplacer la FM ? La réponse officielle à cela est le DAB+, mais il existe également une autre option : le streaming. Vous retrouverez des informations là-dessus dans cet article, mais évoquons d’abord le DAB+. Cette technologie de radio numérique est très facile à utiliser, car elle fonctionne de la même manière que la radio FM. Il faut une radio qui capte différentes stations sur lesquelles vous tombez. La grande différence réside dans ce qui se passe en arrière-plan, car le DAB+ est une technologie numérique, tandis que la FM utilise des ondes analogiques.

Nous connaissons ici le DAB ou Digital Audio Broadcasting depuis longtemps. Notre pays fut un pionnier dans le domaine de la radio numérique, car nous l’utilisons depuis 1997. Cependant, le DAB+ est une technologie plus récente qui succède au DAB original et offre une meilleure qualité de son. Il a été introduit en 2015 en Belgique et est en constante évolution. Le DAB+ transmet le signal radio sous forme numérique, ce qui explique l’absence de parasites. Ensuite, la musique est stockée sur des fichiers AAC, une alternative aux MP3 utilisée notamment par Apple. Ce signal radio DAB+ contient directement toutes les stations radio (appelé le ‘multiplex’) et est déchiffré par votre radio. C’est la raison pour laquelle le passage au DAB+ libère tellement d’espace : alors que sur la bande FM, chaque station de radio a besoin d’une fréquence différente, le DAB+ ne demande qu’un bloc de fréquences.

Plus d’informations

Cela ne change pas grand-chose pour vous, même si vous remarquerez rapidement les avantages. Ainsi, il y a plus d’informations stockées dans le DAB+, ce qui permet de voir entre autres sur l’écran de la radio le nom de l’artiste qui passe, ou celui de la station. Le DAB+ est aussi entièrement numérique : il fonctionne ou ne fonctionne pas. Une mauvaise réception avec beaucoup de parasites comme avec la FM ne sera donc pas possible. Si le signal est mauvais, alors tout disparaît. Si vous roulez dans un tunnel, vous remarquerez rapidement le silence qui s’installe, à moins que le gestionnaire des routes n’ait placé une antenne-relais dans le tunnel, évidemment.

radio

Pourquoi ce changement  ?

Outre ces avantages du DAB+ (moins de parasites et d’interférences), il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le monde de la radio souhaite passer au numérique. Le signal DAB+ prend moins de place, ce qui libère de la place pour de nouvelles stations. Un grand nombre d’entre elles ont été lancées dans notre pays depuis l’émergence du DAB+. Comme Jam, une radio dédiée aux musiques alternatives et aux artistes émergents, ou Viva+, avec les hits des années ’60 et ’70. La communauté germanophone est également présente sur le DAB+ avec plusieurs stations. Plusieurs de ces nouvelles stations s’adressent à un public cible ou ne diffusent que des playlists d’un certain genre. Cela n’est pas seulement bénéfique pour les passionnés de musique qui n’écoutent qu’un seul style, mais pour tout le monde. À tout moment de la journée, vous trouverez ce que vous cherchez.

radio

Que vous faut-il  ?

Pour écouter des émissions via DAB+, il vous faut une radio DAB+. Comme le DAB+ existe depuis quelques années (également à l’étranger), vous en trouverez un large choix dans votre magasin MediaMarkt. En plus des ‘pures’ radios et radios-réveils avec DAB+, vous trouverez de plus en plus de récepteurs et autres appareils audio avec le bon tuner intégré. De nombreux appareils possèdent à la fois un tuner FM et un DAB+, vous permettant ainsi de toujours pouvoir écouter votre station favorite. La plupart des marques automobiles ont commencé depuis 2018 à doter leurs modèles de radios avec les deux tuners. Si vous roulez avec une vieille voiture, vous y trouvez généralement un appareil qui peut s’imbriquer dans le tableau de bord. Les autoradios existants peuvent alors encore être utilisés.

La bonne station

Un avantage intéressant d’une radio DAB+ est donc que vous trouvez plus facilement vos stations préférées. La première fois que vous utilisez la radio, celle-ci va balayer les ondes, ainsi que trouver et nommer toutes les stations. Vous n’aurez plus à jouer avec les fréquences ou à tourner le bouton pour trouver la bonne station. En effet, vous les retrouverez directement.

Et le streaming alors ?

Pour chez vous ou lors de vos trajets, il existe encore une alternative. La quasi-totalité des stations belges diffuse leur contenu sur Internet. Vous pouvez donc écouter vos émissions en qualité numérique sur un site ou via une application qui rassemble plusieurs stations. TuneIn, par exemple, est une application très connue. L’avantage avec une application comme celle-ci, c’est que vous pouvez également écouter des stations qui sont hors de portée. Une station locale d’une autre ville, par exemple, ou même une station d’un autre pays. Du jazz norvégien, du soukouss de Kinshasa ou du death metal de Mongolie, tout est possible.

radio

La radio sur Internet

Vous pouvez écouter la radio sur Internet sur votre barre de son ou un système audio de différentes manières, que ce soit avec votre smartphone ou votre tablette. En fonction des possibilités de votre appareil audio, vous pouvez diffuser de la musique via Bluetooth depuis votre smartphone ou votre tablette, Chromecast ou AirPlay. De plus, de nombreuses enceintes ou appareils sans fil sont équipés de la radio Internet, pour que vous puissiez écouter directement une station de radio. Comparée au DAB+, la radio Internet possède un inconvénient : celle-ci nécessite une connexion Internet et cela coûte de l’argent. Alors qu’écouter le DAB+ est gratuit !

radio

La fin de la TV analogique  ?

Pour la télévision, ce passage a été largement effectué, car la plupart des Belges la regardent via une box digitale. Regarder la télé analogique est toujours possible, mais plus pour très longtemps. En Flandre, les plans sont clairs : les 180.000 derniers utilisateurs de la TV analogique vont recevoir un an de la part de Telenet pour passer au numérique, et seront accompagnés par le grand plan Signaal Switch. Côté wallon, le fournisseur VOO n’a pas encore annoncé de date précise pour la fin de la TV analogique, mais cela ne saurait tarder. Les fournisseurs TV souhaitent, en effet, que les signaux analogiques disparaissent du câble pour laisser plus de place aux signaux numériques.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()