Menu
Retour

Lancer sa carrière de DJ : jamais trop vieux pour mixer

11 janvier 2021

Pas besoin de gagner autant qu’une tête d’affiche de Tommorowland pour faire sortir du bon son de vos enceintes à la maison. Des bonnes applications à votre premier contrôleur DJ, voici l’équipement de base idéal pour les DJ débutants.

Cela vous démange ?

Que vous soyez sur une immense scène ou dans un local scout en train de jouer un set pour quelques amis, le ‘deejaying’ procure toujours le même plaisir. Bien sûr, l’effet sera d’autant plus fort que le décor déchire. Ce n’est pas pareil que de faire de la musique, mais cela reste une forme d’art. Il est indispensable de disposer d’un équipement adéquat et de s’entraîner. Mais c’est aussi très amusant. Pas besoin d’avoir beaucoup d’expérience pour vous lancer. Et avec un peu d’entraînement, vous arriverez vite à mettre l’ambiance.

dj, thuis

Jouer avec des boutons ?

Quand vous voyez des DJ comme Netsky ou Lost Frequencies à Tomorrowland jouer avec des boutons sur scène, vous vous dites peut-être : “Hé, trop facile !”. Mais non, ce n’est pas si simple. Il suffit d’avoir essayé pour le comprendre. La première chose à apprendre, c’est la langue des DJ. Cueing, beat assist, fading, backspin, BPM, cutting,... et bien sûr notre préféré : hamster switch. Heureusement, dès qu’on s’y met, les choses deviennent plus claires. Vous trouverez de nombreuses explications en ligne, notamment sur YouTube, et aussi avec le logiciel de mixage que vous utilisez.

dj, thuis

Quel genre de musique ?

De nombreux DJ de la vieille école ne jurent encore que par les platines et les disques vinyles. Faire tourner des disques, comme au bon vieux temps. Mais en fait, le vinyle n’a jamais vraiment disparu. Il y a toujours eu ceux qui aimaient les supports physiques, plonger dans le bac de disques et déposer délicatement le bras du tourne-disque. Si vous optez pour cette solution, vous devrez acheter deux platines conçues pour le ‘deejaying’. Un tourne-disque de salon ne survivra pas à vos tentatives de scratching.

La musique en format numérique

De nos jours, la plupart des DJ travaillent avec de la musique en format numérique. Et c’est plutôt pratique pour débuter. Vous glissez une immense collection de milliers de titres dans votre poche, le tout sur une petite clé USB. Avec le vinyle, c’est un peu différent. Il est également possible de travailler avec un service de streaming tel que Apple Music ou Spotify. Ces services offrent des millions de titres, si bien que vous ne tomberez jamais à court de musique. Tout ce qu’il vous faut, c’est une bonne connexion au réseau. Ou avoir enregistré vos titres hors connexion à l’avance. Mais pour cela, il faut un abonnement payant.

Applications pratiques

Il existe plusieurs apps assez populaires auprès des DJ. Virtual DJ, Serato DJ, Traktor Pro, Rekordbox DJ et Ableton en sont quelques-unes parmi les plus connues. Une autre application surprenante par sa qualité – mais un peu brute – est Mixxx, un logiciel libre pour Windows, Linux et macOS. Les logiciels plus poussés fonctionnent souvent sur un ordinateur portable, mais il existe des applications d’entrée de gamme et des applications plus avancées qui fonctionnent aussi sur tablette ou smartphone. Une tablette offrira souvent la meilleure option pour les débutants, car il existe de nombreuses applications gratuites ou bon marché avec lesquelles vous pouvez expérimenter via l’écran tactile. Dans ces applications, vous trouverez de nombreuses fonctionnalités pour mixer des chansons et ajouter vos propres effets sonores à un mix.

dj, thuis

Decks et contrôleurs

Assez vite, vous voudrez prendre davantage le contrôle avec un contrôleur de DJ, reconnaissable à un ou deux disques et à de nombreux boutons et curseurs. Vous le connectez à votre appareil mobile et contrôlez le logiciel qui y tourne. Autre avantage : certains contrôleurs disposent d’un support pour tablette intégrée. Bon à savoir : si vous investissez dans un contrôleur de DJ, il est souvent fourni avec un logiciel qui vous permettra de vous lancer. Si vous avez déjà un logiciel, assurez-vous qu’il soit compatible avec votre contrôleur de DJ. Une table de mixage a en grande partie la même fonction qu’un contrôleur de DJ avec logiciel, mais elle sera plutôt destinée aux personnes usant de supports physiques. Si vous enregistrez ou travaillez avec des CD, vous n’utiliserez pas un ordinateur portable ou une tablette avec une application.

dj, thuis

Essentiel : un bon casque

Sans casque, un DJ n’ira pas très loin. Il vous en faut un pour vous entraîner sans dérangerpersonne, mais aussi pour lancer le prochain morceau. Pendant la lecture du morceau précédent, vous devez entendre si le morceau suivant est le bon. Tout comme une platine de DJ n’est pas une platine Hi-Fi, les casques de DJ sont des modèles spécifiques. Ils doivent bien couvrir les oreilles et bloquer le bruit ambiant. Vous devez être capable de faire pivoter les écouteurs afin de pouvoir tenir le diffuseur contre une oreille. Le câble en spirale et la qualité de construction sont importants.

Les bonnes enceintes

Si vous jouez dans une grande salle, branchez votre équipement à l’installation audio existante. Lors d’une fête de jardin ou dans une maison de jeunes, en revanche, vous devrez peut-être amener vos propres enceintes. La solution la plus simple est d’utiliser des enceintes de DJ. Il suffit de les brancher à votre installation de DJ. Il en existe de deux types : les petites enceintes qui sont davantage destinées à la pratique à domicile et les grands modèles qui sont assez puissants pour faire vibrer les plus grandes salles.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()