Menu
Retour

Multiroom, c’est quoi

17 août 2018

Transformer votre maison en salle de concert ? Créer une ambiance de festival entre la cuisine et la salle de bains ? Ce ne sera pas un problème avec un système multiroom. Avec cette technologie intelligente, vous pourrez écouter partout vos musiques préférées. Découvrez ici comment cela fonctionne.

Une maison pleine de musique

Si vous êtes un passionné de musique, vous avez sûrement envie d’écouter vos tubes préférés partout chez vous. Vous improvisez peut-être pour le moment en écoutant, par exemple, la radio dans la salle de bains via le haut-parleur de votre smartphone ou en mettant de la musique sur votre téléviseur dans le salon. Ce n’est pas vraiment idéal et le son n’est pas toujours très bon. Il existe donc des enceintes multiroom qui vous offrent une solution très facile, pour que vous puissiez écouter de la musique dans la pièce que vous souhaitez. Et ce, sans logiciel compliqué ou de commande avec des dizaines de boutons. Vous ne retrouverez pas non plus de longs fils ou d’installation complexe, car elles fonctionnent via Wi-Fi. Les enceintes multiroom possèdent donc de nombreux avantages.

Il y a également un autre atout qui charmera toute la famille : vous pouvez contrôler les haut-parleurs individuellement et vous pouvez à tout moment les relier. Vous pouvez écouter une liste de lecture endiablée lorsque vous préparez à manger dans la cuisine, tandis que dans le salon, une barre de son améliore le son de la télévision pour les enfants. Mais si après, des invités viennent vous voir et que vous souhaitez passer de la musique relaxante dans la salle à manger, la cuisine et le salon, il suffit de parcourir une application et de placer les trois enceintes dans une zone et ils joueront la musique de manière synchrone. Félicitations, en quelques clics sur votre smartphone, vous avez maintenant un système audio dans toute la maison.

Des modules

On retrouve de nombreuses marques de systèmes multiroom en magasin. Sonos et Bose sont les plus connues, mais ce ne sont pas les seules. La plupart des fabricants offrent différents types d’appareils multiroom, dont des enceintes sans fil qui sont disponibles dans plusieurs tailles. Très souvent, nous retrouvons trois modèles : le petit, le moyen et le grand haut-parleur. Certains haut-parleurs résistent même à l’humidité, pour être utilisés dans la salle de bains.

Mais ce n’est pas tout. La plupart du temps, vous pouvez améliorer un système multiroom en y ajoutant un appareil pour le son de votre téléviseur (comme une barre de son ou un récepteur AV avec haut-parleurs surround) ou des systèmes que vous connectez à des enceintes stéréo déjà présentes dans le salon. Certaines marques possèdent également des appareils audio ‘classiques’, comme des mini-chaînes ou un ampli qui fonctionnent avec des enceintes multiroom. Vous pouvez ainsi passer un CD dans le salon et l’écouter dans la véranda.

Certains fabricants vous offrent donc différents modules pour construire votre système sur mesure. Et vous ne devez pas forcément tout faire en une fois. Vous pouvez dans un premier temps acquérir une enceinte multiroom, puis ensuite en ajouter une deuxième, une troisième, etc. Selon une étude, de nombreuses personnes choisissent cette option. Cette liberté et la flexibilité permettent d’obtenir facilement un son multiroom. Vous achetez précisément ce qu’il vous faut, et ce, quand il vous le faut. Ce qui est très important à savoir, c’est que vous pouvez rarement combiner les marques. Si vous achetez une enceinte d’une marque X, vous ne pourrez pas la relier à une enceinte de la marque Y. Il y a une exception à cela, à savoir les appareils avec Chromecast ou Airplay, mais nous en reparlons plus loin.

Deux approches

Des marques telles que Sonos, Bose et Heos possèdent de ‘réels’ systèmes multiroom. Ils fonctionnent sur le Wi-Fi et se configurent grâce à une application. La facilité d’utilisation est la clé, donc l’installation est un jeu d’enfant. Il suffit de suivre les étapes dans l’application. Ces appareils fonctionnent principalement par la diffusion de musique via une application musicale comme Spotify et Deezer ou la lecture de vos propres fichiers. Il est parfois possible d’y connecter un lecteur CD, mais ce n’est pas toujours le cas.

D’autres marques, comme Denon, Pioneer et Yamaha, ont une autre approche. Chez elles, le ‘multiroom’ est plutôt une fonction dans un appareil avec encore plus de possibilités, comme une barre de son ou un récepteur AV. Vous pouvez parfaitement utiliser ces appareils sans jamais activer la fonction multiroom. Ici aussi vous retrouvez une application pour commander les fonctions multiroom et de diffusion. Il faut préciser certaines choses quant à ces deux méthodes. Les appareils destinés au multiroom sont souvent plus faciles à utiliser et à installer. ‘La fonction multiroom’ possède également des avantages. Il est, par exemple, plus facile d’ajouter ses propres appareils audio au système multiroom.

Airplay 2 et Chromecast

Nous l’avons déjà mentionné : vous devez souvent utiliser des appareils d’une même marque si vous souhaitez coupler plusieurs enceintes à des appareils audio. Les grandes exceptions ici sont Chromecast de Google et Airplay 2 d’Apple. Vous retrouvez les deux fonctions sur des appareils de nombreuses marques, telles que LG ou Sony. Chromecast est, depuis des années, une valeur sûre et est particulièrement stable. Un appareil avec Chromecast, comme une barre de son, dispose de sa propre télécommande et même peut-être de sa propre application.

Mais vous n’avez pas forcément besoin de cette dernière, car presque tous les services de streaming ont intégré Chromecast dans leurs applications. Si vous ouvrez l’application Deezer, par exemple, sélectionnez la musique que vous souhaitez écouter, et l’appareil Chromecast apparaît automatiquement tout comme le haut-parleur connecté. Cliquez dessus et vous pourrez écouter de la musique. L’application Google Home vous permet de créer un groupe avec plusieurs appareils Chromecast (même de différentes marques.) Vous pouvez nommer ce groupe (par exemple, ‘enceintes soirées’) qui apparaîtra ensuite dans les applications de streaming comme un seul haut-parleur que vous pouvez sélectionner.

Aiplay 2 est plus récent. Le premier Airplay est présent depuis quelques années sur iPad, iPhone et Mac pour diffuser de la musique sans fil vers un haut-parleur. Cela fonctionne à merveille : dans une application compatible (et il y en a beaucoup) ou dans le menu de votre appareil Apple, vous devez cliquer sur l’icône Airplay pour envoyer la musique vers le haut-parleur. Airplay 2 débarque cet été et va être disponible via une mise à jour pour de nombreux appareils où Airplay est présent. Concernant le fonctionnement, il y a très peu de changements, sauf que vous pouvez, pour la première fois, envoyer du son vers plusieurs enceintes en même temps. Airplay 2 permet aussi l’envoi de musique par Siri.

Bluetooth ou Wi-Fi ?

Si les enceintes Bluetooth ressemblent aux haut-parleurs Wi-Fi, nous avons tendance à oublier que ce sont deux choses totalement différentes. Alors oui, ils diffusent de la musique et vous pouvez les contrôler via votre smartphone. Mais les similitudes s’arrêtent là. Et les différences sont bien plus importantes.

Les enceintes Bluetooth sont conçues pour recevoir de la musique directement d’un appareil, de sorte que vous pouvez également les utiliser dans des endroits sans Wi-Fi, comme dans une maison de vacances ou dans le jardin. Vous pouvez envoyer de la musique depuis votre smartphone, mais aussi d’un autre appareil avec Bluetooth, comme votre tablette, ordinateur portable, PC et même certains téléviseurs dotés d’un transmetteur Bluetooth. La source doit se trouver relativement proche de l’enceinte. Si vous vous éloignez de l’enceinte avec votre smartphone, la musique s’arrêtera. Ce sera également le cas si la batterie de votre smartphone ou tablette est déchargée. Une enceinte Bluetooth fonctionne comme un haut-parleur externe pour votre appareil mobile, ce qui la rend encore plus polyvalente.

Si maintenant vous utilisez Spotify, vous regardez une vidéo sur YouTube ou que vous jouez, vous pouvez également profiter du son sur une enceinte Bluetooth. Vous pouvez également y entendre les notifications et les appels entrants. Les enceintes Bluetooth sont-elles vraiment multiroom ? Pas dans le sens où vous pouvez écouter la radio sur Internet depuis votre smartphone dans une pièce et dans une autre, écouter votre liste de lecture Spotify. Mais il existe des enceintes Bluetooth que vous pouvez connecter pour qu’elles passent la même musique. Ce qui est très pratique si vous voulez faire la fête dans une maison de vacances ou dans un camping. Cette fonction de couplage est disponible, entre autres, chez JBL, Sony et UE.

 

Quelle musique écouter ?

Tous les appareils multiroom peuvent jouer vos propres fichiers. Les fichiers MP3 et AAC fonctionneront toujours, mais si vous écoutez des formats moins fréquents comme les FLAC, ALAC ou WAV ou dans une qualité hi-res, vous devez vérifier si l’enceinte est compatible avec ce type de fichier. La plupart des appareils supportent Spotify Connect, ce qui signifie que vous pouvez les contrôler depuis l’application Spotify. Vous pouvez également contrôler d’autres services, comme Deezer, Tidal, Qobuz ou Soundcloud, via l’application de l’enceinte multiroom. Les appareils ne sont pas tous compatibles avec tous les services, donc vérifiez avant si votre service préféré fonctionne. Un abonnement sera nécessaire. Et la radio ? Les enceintes multiroom supportent la radio sur internet, ce qui vous permet d’écouter toutes les stations locales, nationales et internationales – y compris les stations belges.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()