Menu
Retour

Vinyle, CD ou fichiers audio?

20 avril 2018

Nous aimons tous écouter de la musique en streaming, mais si on a une âme de collectionneur, on peut toujours opter pour des fichiers audio, des CD et des vinyles, qui sont de retour, même s’ils ne sont jamais vraiment partis. Tout ce que vous devez savoir sur ces trois supports et les meilleures manières de les utiliser, vous les retrouverez ici.

Nous sommes gâtés

Les passionnés de musique n’ont jamais eu autant de chance. À moins que vous ne vouliez écouter quelque chose de très rare (ou de très vieux), vous pouvez trouver n’importe quelle chanson en quelques clics sur un service de musique en streaming. Quel luxe ! Mais de très nombreuses personnes veulent encore posséder leur musique. Que ce soit sous forme physique (à savoir des CD) ou des fichiers audio, il y a toujours quelque chose de spécial dans la recherche et la ‘découverte’ de nouveaux albums. Car en fin de compte, votre propre collection de vinyles ou de CD en dira plus long sur qui vous êtes qu’une simple liste de lecture Spotify.

Le retour du vinyle

C’est frappant à quel point les jeunes mélomanes achètent beaucoup plus de musique que leurs aînés, selon des chiffres de l’industrie du disque. Les adolescents achètent donc plus de fichiers audio, de CD et de vinyles que la moyenne. L’image du vieil homme avec une barbe qui ne veut écouter que des CD n’est plus vraiment pertinente. Surtout que le vinyle est en pleine renaissance. D’accord, les disques ne sont pas aussi omniprésents qu’à l’époque de nos grands-parents, mais il y avait aussi moins d’alternatives. Les passionnés de musique disposent de nombreux moyens pour écouter de la musique, et effectivement, de plus en plus de gens achètent des vinyles. Même si, soyons sérieux, les fichiers MP3 restent beaucoup plus pratiques. Mais le vinyle analogique a des atouts à faire valoir.

Écouter tout le disque

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le vinyle redevient populaire. De nombreuses personnes évoquent l’expérience musicale. Pas tant la qualité du son, mais surtout le fait d’écouter un album dans son ensemble. Vous choisissez le disque, vous le déposez sur la platine, vous positionnez la tête de lecture et vous écoutez la musique. Ce n’est pas du tout la même chose que choisir une liste de lecture créée par un algorithme. Le mot ‘choix’ est tout à fait approprié : on entend souvent dire que les services de streaming offrent une telle diversité au niveau de l’offre que certains peuvent ressentir du stress au moment du choix de la musique.

Le vinyle a aussi le soutien d’un nombre d’artistes toujours croissant, ce qui permet aux disques noirs d’être à nouveau sous les feux de la rampe. Il suffit de regarder l’un des disques les plus vendus au Royaume-Uni l’an dernier : ‘Divide’ d’Ed Sheeran. Ce n’est pas un vieux groupe des années ’60, mais bien l’un des plus grands chanteurs-compositeurs. Et lorsqu’il est question des disques noirs, on fait difficilement dans la nuance. Quasiment tous les artistes sortent un nombre limité de disques d’une couleur particulière ou même avec une image complète gravée sur le disque. Le neuf rencontre le vieux. Un bel exemple était la version vinyle de la bande-son de ‘Star Wars - Le Réveil de la Force’, qui projetait l’hologramme d’un chasseur TIE lorsqu’il tournait.

Le retour du tourne-disque

Si vous voulez écouter des vinyles, vous aurez besoin d’une platine. Et de préférence de bonne qualité, car contrairement aux CD et aux morceaux numériques, le vinyle est un support qui peut rapidement s’user. Ce qui donne parfois l’impression que les platines sont assez complexes, c’est le fait qu’elles doivent être réglées à la perfection et posséder des éléments de qualité. La pression que l’aiguille exerce sur le disque, détermine la qualité du son et une certaine usure sur le disque. L’aiguille même (cartouche) a une grande influence sur le son. Toute une industrie s’est développée autour de l’amélioration des platines avec des poids, des bras de lecture, des aiguilles, des tapis et bien d’autres accessoires. Mais n’ayez pas peur, car si vous choisissez un tourne-disque de qualité de marques comme Teac ou Audio-Technica, vous aurez un appareil magnifique dès qu’il sera sorti de la boîte. Un conseil : veillez à ce que votre tourne-disque soit bien à plat et dans un endroit où il y a peu de vibrations.

Vous devez normalement connecter un lecteur vinyle à un ampli avec une entrée Phono spéciale. Ce n’est pas si rare, mais il existe des alternatives au cas où celle-ci manquerait. Il existe ainsi des lecteurs vinyles avec une entrée amplifiée que vous pouvez connecter sur chaque appareil audio. Vous pouvez même les connecter avec le bon câble ou même un adaptateur à un système multi-pièce. Encore mieux, certains lecteurs sont dotés du Bluetooth. Ceux-là peuvent envoyer la musique sans fil d’un disque vers une enceinte ou un casque Bluetooth.

Un son très clair

C’est très tendance d’écouter des disques vinyles, mais y a-t-il un problème avec les CD ? Pas du tout ! Les CD sont un très bon moyen pour écouter de la musique en grande qualité.  Comme ils se trouvent dans leur petite boîte, ce sentiment de propriété peut manquer par rapport à ce que l’on peut ressentir avec la jolie pochette d’un disque vinyle. Techniquement parlant, un CD offre une meilleure qualité de son, sans distorsion ou bruit. Ils possèdent encore un bel avantage : vous pouvez les convertir en fichiers audio sans perte de qualité. Vous pourrez ainsi jouer le CD chez vous ou dans votre voiture, et écouter les mêmes chansons sur votre smartphone lorsque vous faites du sport. Ce qui est beau avec le CD, c’est que les failles sont rares. Insérez le CD, appuyez sur Play et la musique commence.

Pour écouter des CD, il vous faut un lecteur CD. Cela peut se faire via un simple lecteur relié à un ampli ou via un lecteur CD intégré dans un système audio, comme une mini-chaîne compacte. En outre, vous pouvez lire des CD avec un lecteur Blu-ray, une console de jeu, votre PC ou dans votre voiture si celle-ci dispose encore d’un lecteur CD. Vous avez donc énormément de choix ! Une option intéressante si vous cherchez un moyen intéressant pour lire des CD ou pour diffuser de la musique, c’est la nouvelle génération de lecteurs CD avec fonctions réseau. Ils se font de plus en plus rares, mais vous trouvez aussi des lecteurs CD qui peuvent contenir plusieurs disques. Ce qui est sympa si vous voulez écouter plusieurs disques de Michael Jackson durant la soirée.

Vos propres fichiers

Il y a sans doute des gens qui n’écoutent que des vinyles ou des CD, mais il est aussi intéressant de combiner des fichiers audio avec un support physique que vous appréciez. C’est juste que le vinyle n’est pas toujours un moyen très pratique pour écouter de la musique. Vous vous voyez faire un jogging avec un tourne-disque sur le dos ? Les fichiers audio ne représentent pas seulement un avantage pour le sport. Vous écoutez parfois de la musique dans votre salon, mais aussi lorsque vous vous occupez de votre jardin ? Cela devient plus chouette lorsque vous le faites en musique. Il suffit de placer les fichiers sur votre smartphone, par exemple, et les envoyer sans fil vers une enceinte Bluetooth. Ou alors de les copier vers une clé USB et de l’insérer dans un récepteur.

Perte de qualité

Un fichier musical est souvent utilisé comme un synonyme de MP3. La réalité est plus nuancée, car il existe de nombreux autres formats. Ceux-ci ont chacun leurs avantages. Le grand avantage du MP3, c’est que ces fichiers sont incroyablement universels. Le format MP3 peut lire tous les fichiers. Le grand inconvénient est que le MP3 est conçu pour créer des fichiers très petits. Le résultat semble souvent bon, mais en fait, l’information musicale a été perdue pour compresser les fichiers. C’est la raison pour laquelle le MP3 est souvent appelé format ‘lossy’ ou déficitaire. Il y a encore bien d’autres, comme le format AAC qui est celui des téléchargements de l’iTunes Store.

D’autres formats font en sorte que les fichiers audio ne perdent rien en chemin. Ce sont des formats sans perte comme WAV, FLAC et Apple Losless (ALAC). Si vous insérez un CD de qualité, vous retrouverez cette même qualité dans une copie. Comment convertir en fichier musical ? Vous pourrez faire cela avec de nombreuses applications, comme iTunes (Windows/macOS), Windows Media Player (Windows), Exact Audio Copy (Windows), Max (macOS) ou CDex (Windows). Tous les programmes cités sont disponibles gratuitement. Si vous créez des fichiers MP3, il vaut mieux opter pour une qualité de 256 kbps voire plus. Celle-ci est plus proche de la qualité CD.    

La boucle est bouclée

La conversion de CD n’est pas le seul moyen pour obtenir une grande bibliothèque de chansons. De nombreux artistes vendent des fichiers musicaux directement aux fans tout comme certaines boutiques en ligne (comme Qobuz et iTunes Store). Vous pouvez aussi obtenir chez de nombreux disques vinyles un code de téléchargement pour télécharger gratuitement l’album acheté sous forme numérique.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()