Menu
Retour

Besoin de vous rafraîchir?

21 juin 2018

Qu’il est bon de pouvoir se plaindre de la chaleur. En tout cas à l’extérieur de chez vous, car, il n’est pas très agréable de se retrouver chez soi lorsqu’il fait chaud ou de devoir s’endormir sous des températures tropicales. Avec un peu de bon sens, quelques astuces et le bon appareil, vous serez toujours au frais durant les journées les plus chaudes.

Saviez-vous qu’il est plus facile de réchauffer votre habitation durant l’hiver que d’être confortablement au frais en cas de fortes chaleurs ? Cela nous a aussi surpris. Le coût énergétique pour baisser la température d’un degré est trois fois supérieur à celui pour l’augmenter. Donc même lorsque vous chauffez plus que vous ne refroidissez, sur toute une année, cela vaut la peine de réfléchir aux différentes approches en matière de climatisation. Ce que vous épargnez en été sur votre facture énergétique car vous n’utilisez plus votre chauffage, vous n’avez pas forcément envie de le dépenser en climatisation.

Surtout si c’est le double ou le triple du prix. Un climatiseur fixe qui vous maintient toute l’année dans votre zone de confort est la meilleure solution et aussi surtout la plus facile. N’y allons pas par quatre chemins : ce type d’installation ne convient pas à tout le monde. Car peut-être que vous louez une habitation. Ou que vous allez déménager dans un futur proche. Ou encore qu’une telle installation représente un investissement trop important et dont, soyons honnêtes, vous n’aurez pas besoin tous les jours. Peu importe la raison, si vous souhaitez être au frais durant les chaudes journées, vous retrouverez de nombreuses solutions simples, économiques et souvent plus efficaces sur le plan énergétique.

Des alternatives pour un climatiseur fixe

L’alternative à un climatiseur fixe et intégré est un refroidisseur d’air. Celui-ci existe dans toutes les tailles et de toutes les capacités. Vous le choisirez en fonction de la pièce que vous souhaitez rafraîchir ou maintenir à température. L’avantage de ces appareils est l’effet de fraîcheur rapidement ressenti. Notamment grâce aux fonctions boost ou turbo. De plus, vous pouvez, dans la plupart des cas, les déplacer facilement. Vous pouvez ainsi en profiter dans votre salon durant la soirée et dans votre chambre la nuit. Les meilleurs modèles disposent, d’ailleurs, d’un mode silencieux qui ne perturbe pas votre sommeil.

Un rafraîchisseur d’air de qualité comprendra bien plus qu’un simple bouton marche/arrêt. Les modèles d’aujourd’hui possèdent presque tous un thermostat intégré. Cela permet à votre appareil ne de plus refroidir (et consommer de l’énergie) lorsque la température désirée est atteinte et de redémarrer automatiquement lorsque ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, il existe aussi de nombreux rafraîchisseurs d’air qui fonctionnent comme déshumidificateur. Car il y a une différence entre le froid et la fraîcheur. En été, l’humidité moyenne de l’air est plus élevée qu’en hiver. Cela va souvent de pair avec la chaleur à l’intérieur de votre habitation. Un climat intérieur trop humide occasionnera de l’inconfort et favorisera la formation de moisissure et est donc à éviter.

Combien ça coûte ?

Vous trouverez des ventilateurs, rafraîchisseurs d’air et autres appareils de toutes les tailles. Nous avons déjà mentionné le fait que la climatisation consomme plus d’énergie que le chauffage. Et plus l’appareil est grand et puissant, plus il consommera d’énergie. Ce que vous retrouvez sur l’étiquette énergétique peut être aussi déterminant lors de l’achat que les différentes options et les atouts. C’est pour cela que les fabricants proposent constamment de nouvelles technologies et des fonctions supplémentaires très utiles. Celles-ci rendent les rafraîchisseurs d’air bien plus efficaces énergétiquement parlant et plus écologiques. C’est ainsi que l’on a déjà pu voir ces dernières années des systèmes avec une capacité de refroidissement 20% supérieure avec une consommation d’énergie 20% moindre. Un A+ sur l’étiquette énergétique de ces appareils n’est plus une exception, mais est aujourd’hui la règle.

Rafraîchisseurs d’air et environnement

Il y a quelques années, de nombreux rafraîchisseurs d’air utilisaient des liquides de refroidissement qui étaient tout sauf écologiques. Ils contribuaient surtout au réchauffement climatique. De nombreux produits parmi ces liquides de refroidissement ne peuvent plus être utilisés depuis 2016. Si vous achetez un nouveau rafraîchisseur d’air, celui-ci sera en totale conformité avec la législation environnementale. Vous pouvez ainsi être au frais chez vous tout en ayant la conscience tranquille et sans que la planète n’en souffre.

La zone de confort, en ce qui concerne l’humidité de l’air, varie fortement en fonction de la température. Pour faire court : plus il fait chaud, moins une personne moyenne supportera l’humidité de l’air. Plus il fait froid, plus elle la supportera. Ainsi, l’humidité moyenne optimale pour une température estivale de 26 degrés est de 35 %, tandis que par une température de 16 degrés, une humidité de 60 % sera encore considérée comme agréable. Admettez, qu’il y a là une grande différence.

Puissance frigorifique en chiffres

Le BTU (British Thermal Unit) est une unité de mesure d’énergie et de chaleur. 1 BTU équivaut à plus ou moins 1.057 joules, mais tout ce que vous devez savoir, c’est qu’il s’agit d’une indication sur la puissance frigorifique des appareils. Plus celle-ci est élevée, mieux c’est. Mais parce que même le plus petit rafraîchisseur d’air mobile atteint les milliers de BTU, il vaut mieux regarder les BTU lorsque vous hésitez entre des appareils avec des prix ou des caractéristiques comparables.

12 astuces rafraîchissantes

  • Vous souhaitez ouvrir les fenêtres pour aérer votre habitation ? Il faut le faire tôt, lors des heures les plus fraîches de la journée et de préférence ouvrir les fenêtres où il n’y a pas de lumière directe du soleil.
  • Les stores extérieurs sont à préférer aux stores intérieurs, mais même quelques rideaux peuvent faire la différence.
  • Un film protecteur sur vos fenêtres est presque invisible, ne coûte pas cher et permet de perdre quelques degrés.
  • Meilleure sera l’isolation de vos fenêtres, murs, portes et toit, plus vous pourrez créer et maintenir facilement et économiquement une température intérieure idéale.
  • Gardez le plus possible les portes et les fenêtres fermées. Lorsqu’il fait chaud, un courant d’air apporterait plus de chaleur que de fraîcheur.
  • L’air chaud monte, donc si vous habitez dans les étages supérieurs, veillez à ce que l’air s’échappe par le haut et à dormir en bas.
  • Éteignez le plus d‘appareils électriques possible. En effet, même en mode veille, ils continuent de produire de la chaleur.
  • Si vous possédez un ordinateur portable et un ordinateur de bureau, privilégiez le premier. Les écrans plasma et les fers à repasser produisent aussi beaucoup de chaleur.
  • Faire la cuisine fait monter la température, même si vous cuisinez par induction. Si l’air est trop humide, laissez la hotte fonctionner, même après avoir fini de cuisiner. Si l’air est trop sec, éteignez-la immédiatement.
  • Astuce d’étudiant : mettez de grandes bouteilles d’eau au congélateur et disposez-les devant votre ventilateur. Vous profiterez ainsi d’une certaine fraîcheur durant un petit laps de temps.
  • La vaporisation chasse la chaleur. Un brumisateur vous apportera un rafraîchissement non négligeable.
Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()