Menu
Retour

L’air conditionné expliqué : luttez contre la chaleur !

12 août 2020

Nous y sommes de plus en plus habitués : les vagues de chaleur pendant lesquelles la température est sensiblement plus élevée pendant quatre ou cinq jours. Comment garder la tête et la maison froides ? Nous allons nous faire un plaisir de vous le dévoiler.

Rafraîchir coûte de l’énergie

Les étés chauds poussent les gens à rechercher des solutions pour être au frais chez eux. La chambre, notamment, a besoin de fraîcheur, car nous avons tous déjà fait l’expérience d’un mauvais sommeil dû à une chaleur qui rend moite. D’ailleurs, saviez-vous qu’il est plus difficile de rafraîchir en été que de chauffer en hiver ? Il faut trois fois plus d’énergie pour refroidir une pièce d’un degré que pour la chauffer d’un degré.

Des solutions permanentes et mobiles

Vous êtes en phase de construction ou de rénovation ? Dans ce cas, n’oubliez pas de réfléchir à une option de climatisation efficace et de l’intégrer à votre habitation. Quoi qu’il en soit, c’est plus facile et plus élégant que d’avoir à ajouter une solution plus tard. Une installation d’air conditionné fixe est la solution la plus stable pour maintenir votre maison au frais, mais elle coûte cher. Vous devez également envisager l’installation d’une pompe à chaleur qui peut chauffer et refroidir.

Si vous louez une maison ou un appartement, par exemple, vous devez rechercher un système qui n’endommagera pas l’habitation et que vous pourrez emporter. Même si vous n’envisagez pas de vivre là encore des années, choisissez une solution temportaire. Il existe des unités d’air conditionné mobiles, des rafraîchisseurs d’air et des ventilateurs. Lisez la suite pour plus d’explications sur les différents principes.

Un cadre malin

Enfin, il existe une série de trucs et d’astuces non technologiques qui protègent votre maison de la chaleur. Tout commence dès la phase de construction ou de rénovation. Une façade vitrée plein Sud rentrâine des problèmes. Et étant donné qu’aujourd’hui les maisons sont mieux isolées et étanches à l’air, la chaleur s’évacue moins facilement. Cependant, avec un bon système de ventilation et quelques conseils astucieux, vous pourrez certainement limiter la gêne occasionnée.

L’air conditionné expliqué

Le principe de l’air conditionné est simple : un échangeur de chaleur dans le climatiseur absorbe la chaleur aspirée et rafraîchit l’air. Cet air refroidi est ensuite soufflé dans la pièce. Un appareil d’air conditionné refroidit l’air de quelques degrés. Cependant, pour votre santé, il est important de ne pas trop baisser la température intérieure : la différence avec l’air extérieur ne doit pas être excessive. Un bon entretien de votre appareil à air conditionné est également essentiel pour le maintenir en bon état.

Appareils mobiles

Un climatiseur mobile est une solution pratique. Ce type d’appareil fonctionne avec un tuyau d’évacuation. Ce tuyau doit passer à travers une fenêtre. L’inconvénient est que vous devez laisser une fenêtre ouverte lorsque vous utilisez l’air conditionné. Heureusement, il existe aujourd’hui des systèmes de fermeture spécialement dédiés. Votre choix de climatiseur dépend de différents facteurs : la taille de la pièce, le niveau d’isolation, l’orientation au soleil, la taille des fenêtres... Vous ne pourrez estimer la puissance nécessaire que si vous connaissez ces paramètres. Tout cela est un peu complexe et exige un certain travail de préparation. Heureusement, des spécialistes sont là pour vous aider dans les magasins MediaMarkt.

airco

British Thermal Unit (BTU)

Pour désigner la puissance des climatiseurs, l’unité « BTU », acronyme de « British Thermal Unit », désigne la quantité d’énergie nécessaire pour augmenter d’un degré la température de 0,45 litre (ou 1 livre) d’eau. Si la BTU de votre climatiseur est trop élevée pour une pièce, l’appareil risque d’être en « surrégime » et il durera moins longtemps. Si la BTU est trop faible, la pièce ne sera pas suffisamment rafraîchie.

Et l’environnement ?

Un système d’air conditionné consomme beaucoup d’électricité. Optez de préférence pour un appareil avec un label énergétique A+. Adaptez également la puissance à la pièce que vous voulez rafraîchir. À cet effet, la BTU est un bon fil conducteur. Y a-t-il d’autres points auxquels vous devez être attentif ? En effet : l’appareil de votre choix doit fonctionner avec un réfrigérant naturel comme du propane, de l’ammoniac ou du pentane. Les variantes synthétiques sont potentiellement nocives pour l’atmosphère lorsqu’elles sont libérées dans l’air.

Prenez soin de votre climatiseur

Un appareil d’air conditionné est un investissement dont vous aimeriez profiter aussi longtemps que possible. Si vous n’entretenez pas correctement l’appareil, son efficacité diminuera et votre sécurité ainsi que votre santé ne seront plus garanties. Remplacez les filtres de l’appareil aussi souvent que le mode d’emploi l’indique. En outre, un climatiseur a besoin d’un bon entretien de temps en temps, tout comme votre boiler. Vous voulez vous assurer d’un bon entretien ? Dans ce cas, demandez à un technicien spécialisé de passer vérifier l’installation.

Fonctionnement d’un rafraîchisseur d’air

Un appareil d’air conditionné « conditionne » ou traite l’air. L’appareil peut rafraîchir ou chauffer, mais souvent il peut aussi déshumidifier. Un rafraîchisseur d’air a un fonctionnement plus simple : il rafraîchit l’air en faisant s’évaporer de l’eau dans la pièce. Plus l’eau du réservoir est fraîche, plus l’air soufflé est frais. C’est moins efficace qu’un climatiseur, mais c’est un appareil plus compact, sans tuyau d’évacuation. Tout dépend donc de vos besoins exacts en termes de rafraîchissement.

Comment utiliser au mieux un rafraîchisseur d’air

Étant donné qu’un rafraîchisseur d’air évapore de l’eau dans la pièce, le taux d’humidité peut considérablement augmenter. Il est donc nécessaire d’aérer pendant l’utilisation. Par exemple, placez l’appareil à proximité d’une fenêtre ouverte. C’est facile, car la plupart des rafraîchisseurs d’air sont équipés de roulettes qui permettent de les déplacer sans difficulté. L’avantage indirect supplémentaire d’un rafraîchisseur d’air est donc que de l’air frais entre en permanence à l’intérieur en raison d’une bonne aération. Les rafraîchisseurs d’air consomment d’ailleurs nettement moins d’énergie qu’un climatiseur et ils sont également considérablement moins coûteux.

Pratique également : un ventilateur

En dehors de l’air conditionné et du rafraîchisseur d’air, vous pouvez choisir de ventiler avec un appareil spécialement conçu à cet effet. Un ventilateur standard est équipé de pales qui tournent et propagent de l’air frais aux alentours de l’appareil. C’est bien agréable, mais la température de la pièce ne descend pas. Lorsqu’il fait vraiment chaud, un ventilateur n’a donc pas un effet spectaculaire. L’air chaud est simplement un peu déplacé. Cela n’enlève en rien le fait qu’un ventilateur peut être très rafraîchissant, sur votre bureau par exemple.

Pour finir : faites en sorte que votre corps reste frais

Il existe également quelques astuces pour rester soi-même aussi frais que possible en cas de vague de chaleur. Buvez de préférence des boissons tièdes plutôt que glacées, optez pour une nourriture facile à digérer, ne pratiquez pas de sport de manière trop intensive, allez-y doucement sur le maquillage (qui isole votre peau, incroyable, mais vrai), placez vos pieds dans un bain d’eau froide ou rafraîchissez vos poignets avec de l’eau froide, prenez une douche tiède avant d’aller dormir, portez des vêtements qui amples qui permettent à la peau de respirer (par exemple en coton), etc.

Examiner le commentaire () Masquer le commentaire ()