Menu
Retour

Soutenir votre enfant lors de la rentrée scolaire ? Voici comment procéder

14 août 2019

Que chaque enfant réagisse différemment à la perspective de la rentrée scolaire, est parfaitement normal. À son retour après ce premier jour d’école également, vous ne savez souvent pas ce qui vous attend. Lisez ici comme réagir au mieux. 

Préparer votre enfant à la rentrée, s’effectue bien entendu bien avant le 1er septembre. Il est ainsi important, lors des semaines qui précèdent, d’habituer votre enfant à la nouvelle routine qui approche. Songez à l’organigramme/au déroulement de la journée en dehors de la période des vacances et mettez-le à nouveau en pratique : se coucher plus tôt, se lever plus tôt et respecter un planning journalier serré.

Un autre élément important est de ne pas commencer à parler inutilement de l’école, ce qui est un réflexe chez de nombreux parents. Si évoquer l’école stresse votre enfant, n’abordez plus le sujet pendant un moment. Ce que vous pouvez faire, en revanche, c’est déjà acheter les fournitures scolaires ensemble et de le faire d’une matière super chouette. Acheter un nouveau plumier ultratendance ou un cartable branché, sont autant de moyens de préparer votre enfant de manière positive à la future rentrée scolaire.

Pour les tout-petits, c’est différent : s’il s’agit de leur tout premier jour d’école, il peut s’avérer utile d’en parler. Achetez un livre d’images qui dresse une situation en milieu scolaire, ou laissez votre enfant se préparer de manière ludique en utilisant des apps éducatives. C’est un moyen particulièrement efficace de préparer votre enfant pour la rentrée scolaire. Laissez-le aussi s’habituer à l’agitation : invitez un certain nombre d’autres bambins à la maison et voyez comment votre enfant réagit. S’ils se mettent à jouer après deux minutes, vous  serez plus rassuré(e ) par rapport à la situation.

Déposer votre enfant à l’école

C’est la première fois que vous vous séparez de votre enfant durant une journée et des larmes coulent lorsqu’il ou elle donne la main à son institutrice pour entrer en classe ? Voici comment vous préparer au mieux à cette séparation. Soyez avant tout brève (bref), mais affectueu(x) se. Dites-lui plein(e) de confiance et la voix chaleureuse que vous vous reverrez tout à l’heure. Ne lui montrez surtout pas que vous êtes bouleversé(e), car votre enfant le remarquera incontestablement. Si votre enfant reste à vos côtés, restez encore un peu à proximité. Part-il ou elle directement jouer avec d’autres enfants, partez alors d’emblée lorsque la cloche retentit.

Si votre enfant connaît déjà des enfants à l’école, il sera plus sûr de lui. Renseignez-vous dans le voisinage s’il y a des enfants du même âge et organisez une rencontre au préalable. Si vous voulez partir, mais que votre enfant pleure, ne lui dites surtout pas “regarde, cet enfant-là est déjà joyeusement en train de jouer”, car votre enfant se sentira différent. Assurez-vous que votre bambin se sente en confiance, et récompensez-le par la suite pour cela.

Venir rechercher votre enfant à l’école

La règle la plus importante : soyez à l’heure. Ne laissez pas votre enfant vous attendre en ayant à fixer des visages qui lui sont étrangers et voir comment ses camarades de classe tombent dans les bras de leurs parents. Soyez la première (le premier) avec un grand sourire sur le visage à l’attendre, car n’oubliez pas que votre enfant copie, imite votre comportement. Si vous êtes une personne pleine de confiance en soi qui ne craint pas la nouveauté, votre enfant copiera ce comportement, ce qui facilitera la gestion de situations nouvelles.

Une fois dans la voiture, vous serez terriblement curieux(se) de savoir ce qu’il s’est passé durant la journée. Mais dans de nombreux cas, surtout chez les jeunes enfants, les réponses sont si brèves que cela ne vous aidera pas beaucoup. Gardez alors surtout à l’esprit que votre enfant a vécu une longue et fatigante journée et que son silence ne signifie pas que les choses ne sont pas bien passées. Ne faites pas toute une histoire de sa réaction, car il ou elle remarquera que vous êtes aussi nerveux(se). Et si votre enfant n’a pas du tout aimé son premier jour d’école, ne vous tracassez pas et octroyez-lui quelques semaines pour s’adapter.

Avez-vous également besoin d’une liste de contrôle pratique pour renvoyer votre enfant à la maternelle, à l’école primaire ou au lycée? Ou voulez-vous plonger immédiatement dans notre boutique en ligne pour marquer ces derniers incontournables? Laissez-vous aller complètement et soyez prêt à temps pour le premier jour d'école qui approche.