Menu
Retour

Le Bluetooth : connecté toujours et partout

19 avril 2018

Cela reste un de nos pictogrammes préférés sur tous nos appareils : l’espèce de petit symbole qui indique que le Bluetooth est présent. Grâce à celui-ci, un nombre infini de possibilités sans fil s’offrent à vous. Mais comment utiliser la technologie ? Nous vous l’expliquons clairement.

Le Bluetooth est partout. Sur votre smartphone, tablette ou ordinateur portable, mais aussi dans d’autres appareils, et même dans votre voiture. C’est assez normal qu’on puisse le retrouver partout, car c’est l’exemple parfait d’une technologie qui toujours prête à faire son boulot. À l’origine, le Bluetooth a été conçu pour connecter de petits appareils sans fil à courtes distances. Cela doit être la même chose pour le WiFi, mais il y a une différence de taille. Le WiFi est un réseau, dont le but est de faire communiquer des ordinateurs et des appareils mobiles. Le Bluetooth est destiné à connecter un périphérique à un ordinateur, tablette ou smartphone. En d’autres termes : le WiFi remplace un câble réseau, le Bluetooth, quant à lui, remplace un câble USB.

La particularité du Bluetooth réside dans le fait qu’il peut être utilisé dans de très nombreuses situations. Pour l’instant, l’application la plus fréquente est la diffusion de musique d’un smartphone vers un haut-parleur ou un casque sans fil. Le Bluetooth est aussi très populaire dans les voitures, pour téléphoner les mains libres, par exemple. S’agit-il là des seules possibilités ? Évidemment non. Le Bluetooth est, à présent, très polyvalent. Il est utilisé dans d’innombrables applications. Quelques exemples : certains appareils audio (comme des barres de son) utilisent le Bluetooth pour régler le volume et choisir les entrées via une application. Le Bluetooth sert aussi à connecter une imprimante ou un clavier sans fil à votre ordinateur, et vous pouvez, toujours grâce au Bluetooth, utiliser votre manette sans fil pour jouer à votre PS4 ou Xbox One. Et ce n’est que le sommet de l’iceberg.

Qu’est-ce qu’un profil ?

Au début, le Bluetooth était surtout comme une fonctionnalité destinée au téléphone sans fil, puis ses applications se sont multipliées. Il vous suffit de regarder comment la connexion Bluetooth fonctionne. Si vous connectez votre smartphone à un haut-parleur Bluetooth, alors ils communiqueront sur ce qu’ils peuvent faire l’un pour l’autre. Cela arrive en échangeant un ou plusieurs ‘profils’. Un tel profil dira: “Je suis un appareil audio et je peux lire de la musique”. Il s’agira de l’Advanced Audio Distribution Profile (A2DP). En outre, le haut-parleur vous fait savoir s’il dispose d’un micro et donc, peut être utilisé sans les mains, via le Hands-Free Profile (HFP). Enfin, vous retrouverez aussi de nombreux boutons sur votre haut-parleur et vous pourrez gérer le son de votre musique grâce à votre smartphone. Pour cela, il faudra passer au profil Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP).

Normalement, vous ne devrez jamais vous en soucier, à moins que quelque chose ne tourne mal. Cela peut arriver, par exemple dans la voiture. Si votre smartphone ne peut indiquer clairement au système média de votre voiture qu’il veut diffuser de la musique via A2DP, on retournera sur le HFP. Vos chansons auront un son horrible. HFP est conçu pour retranscrire les voix et éliminer tous les autres bruits (batterie, guitare …). Des problèmes comme ceux-ci sont assez rares, encore plus chez les haut-parleurs et casques audio Bluetooth. Si une erreur survient, ce sera généralement dans votre voiture. Cela vient du fait que les fabricants automobiles passent tellement de temps à développer leurs nouveaux modèles que le système audio est souvent dépassé lorsque le modèle arrive sur le marché.

L’heure de la connexion a sonné

Pour qu’un appareil Bluetooth communique avec un appareil mobile, ils doivent être reliés, ou connectés. Cela se passera souvent comme suit : vous appuyez un certain temps sur le bon bouton de l’appareil, il faut ensuite que la lumière LED du petit logo apparaisse et que l’appareil capte le signal et trouve l’autre appareil. Sur votre smartphone, il vous suffit d’aller dans les réglages et de chercher les appareils Bluetooth disponibles. Il ne faut pas paniquer si une liste de chiffres et de lettres apparaît, de type ‘00-14-51-bd-98-a2’. Cela dure parfois quelques secondes avant que ces séries de lettres disparaissent et soient remplacées par un nom lisible, comme ‘JBL Charge 3’ par exemple.

Il ne faut pas non pas s’étonner de voir apparaître de nombreux appareils. Vous retrouverez dans votre maison plus d’appareils qui fonctionnent avec Bluetooth que vous ne le pensez (télévisions et barres de son). De plus, la portée du Bluetooth est en principe limitée, mais parfois, il est possible que vous receviez un signal venant du voisin. Si vous appuyez sur le nom du signal, il y a de grandes chances que la connexion Bluetooth s’établisse. Chez certains appareils, vous pourrez aussi introduire un code de sécurité. Ce sera souvent ‘0000’ ou un code qui apparaît sur l’écran de votre smartphone.

Longue vie à la NFC

Ce que nous venons de vous expliquer, c’est la manière classique de fonctionner. Ce n’est vraiment pas compliqué, mais les non-initiés peuvent trouver cela assez angoissant. Des petits génies se sont penchés là-dessus. Tous les smartphones et tablettes disposent, à l’heure actuelle, d’une puce NFC. De même que les haut-parleurs et casques Bluetooth. Si les deux appareils disposent de la Near Field Communication, il faut juste que vous placiez les deux appareils contre l’autre pour qu’ils soient connectés. Cela ne fonctionne pas tout de suite ? Cherchez sur votre smartphone et sur le haut-parleur le petit symbole qui pourrait vous faire penser au logo Nespresso. Il ne possède qu’une portée de quelques centimètres, donc faites en sorte que les logos de chaque appareil soient en contact.

Et le son dans tout cela ?

Si vous utilisez un haut-parleur (Lisez tout sur les enceintes Bluetooth ici) ou un casque audio et que la qualité du son est très importante pour vous, vous devrez accorder une attention particulière à la qualité avec laquelle la musique est diffusée. Si vous jouez une musique via l’application Spotify, par exemple, alors ces données musicales sont transférées vers votre casque via Bluetooth. Votre musique est ensuite convertie dans un format qui rend le fichier plus compact. Cela peut être un format MP3 ou AAC, par exemple. C’est justement cette conversion qui provoque cette légère différence de son que l’on peut percevoir. Les anciens haut-parleurs et casques Bluetooth utilisent un ancien format, appelé SBC. Heureusement, nous nous sommes tournés vers de nouveaux formats, comme le MP3 ou AAC. Les meilleurs appareils audios que vous trouvez en magasin sont compatibles avec aptX. La crème de la crème est l’aptX HD ou LDAC, qui peuvent quasiment transférer la musique en qualité CD.

Soyez bien attentif : l’appareil source (votre smartphone, par exemple) doit supporter le même codec. Les formats AAAC et aptX sont présents dans la plupart des smartphones Android, l’aptX HD est encore réservé à quelques modèles Android haut de gamme (comme l’Huawei Mate 10, le Samsung Galaxy S8/9 et le LG V30). Le LDAC sera plus présent chez les appareils Sony. Apple n’est pas encore très fan des qualités de son supérieures à l’AAC.   

Différentes versions

Au fil des années, le Bluetooth s’est énormément amélioré et est, surtout, devenu plus polyvalent. Aujourd’hui, nous en sommes au Bluetooth 5.0. Les différentes versions nécessitent à chaque fois de nouvelles puces, donc il n’est pas vraiment possible de mettre à jour le Bluetooth. Les dernières versions sont surtout adaptées à des appareils de l’Internet des objets et pour la domotique. Une amélioration importante est survenue dans la version 4.0, lorsqu’un nouveau mode économique y fut introduit. Celui-ci permet aux appareils Bluetooth de consommer moins d’énergie, notamment lorsqu’ils ne sont pas actifs.

Régler les problèmes

Vous ne rencontrerez quasiment jamais de problème avec le Bluetooth. Mais si cela ne fonctionne pas ? Si deux appareils ne veulent pas se connecter, il y a de grandes chances que l’une des deux ne se trouve pas en mode recherche. Chez les smartphones, vous devez parfois indiquer que l’appareil est ‘visible’. La NFC ne fonctionne pas ? Chez certains appareils mobiles, il faudra aussi l’activer. Certains appareils Bluetooth plus anciens rencontrent aussi des problèmes de connexion lorsque la batterie est presque vide. Sur des tablettes et des smartphones plus anciens, le Bluetooth consomme encore beaucoup d’énergie, même en veille. Il faut donc le désactiver. Ce sera moins le cas chez les nouveaux smartphones. Non seulement ils disposent d’une puce NFC plus économique, et vous pouvez aussi faire en sorte que le Bluetooth se désactive lorsque vous arrivez à un certain endroit.

Pourquoi ce nom ?

Savez-vous d’où vient ce nom de ‘dent bleue’ ? Cela fait référence à un roi danois qui vécut au 10ème siècle. Le Roi Blåtand a rassemblé les tribus danoises en guerre et a créé une certaine unité, et c’est précisément ce que la technologie Bluetooth cherche à faire.

Lire les commentaires () Masquer le commentaire ()